Bonjour et bienvenue

Huit mois nous séparent aujourd’hui de la douloureuse fermeture de la Dépêche de Tahiti en avril dernier qui laissait ses lecteurs et ses fidèles annonceurs orphelins, de sa réouverture en format numérique ce mercredi 14 décembre.

Une période pendant laquelle les témoignages de soutien de nos lecteurs et des internautes qui nous suivaient de par le monde, nous ont touchés au cœur.

Aujourd’hui, votre journal reprend, uniquement sur son site (ladepeche.pf), en attendant que des accords soient trouvés avec les imprimeurs de la place pour un retour en kiosque de votre quotidien.

Ce nouveau site se veut intuitif, simple, et sa consultation sera gratuite pendant les prochaines semaines. Vous y remarquerez un nouveau logo, plus dynamique, qui ne renie pas pour autant votre fidèle carré rouge, que vous retrouverez dans vos magasins dans un avenir que nous souhaitons le plus proche possible. Ce site possède aussi une architecture claire pour une information claire.

Cette information demeure la vôtre – au plus près des Polynésiens, pour les Polynésiens.

La rédaction de la Dépêche de Tahiti, qui s’est montée autour d’une nouvelle direction, pense avec un pincement au cœur à ses collègues qui ne font pas partie de cette renaissance ; à celles et ceux qui ont fait l’histoire de la Dépêche de Tahiti depuis 1964.

Il nous faut désormais nous tourner vers l’avenir. Celui de ce journal, celui du fenua.

Nous vous avions quitté sur ce titre sobre, « Au revoir ». Ce matin, nous vous disons « bonjour », et bienvenue sur ladepeche.pf.