Poursuite de la hausse des prix sur un an en Polynésie française

Entre novembre 2021 et novembre 2022, l'indice général des prix à la consommation augmente de 8,1%. (Infographie : ISPF)

Dans son dernier rapport, l’Institut de la statistique en Polynésie française note une nouvelle augmentation des prix au fenua. En novembre 2022, l’indice des prix à la consommation augmente de 0,6% et s’établit à 108,69, essentiellement en raison de la hausse des prix de la  division ameublement, équipement ménager et entretien courant de la maison (+5,5%), de celle de la division produits alimentaires et boissons non alcoolisées (+0,8%) et de celle de la division logement, eau, électricité, gaz et autres combustibles (+0,6%).

Entre novembre 2021 et novembre 2022, l’indice général des prix à la consommation augmente de 8,1%. En moyenne sur les douze derniers mois, cette variation est de 5,8%.

L’indice ouvrier augmente de 0,5% sur le mois et progresse de 8,9% en glissement annuel. L’indice général hors Transport aérien international augmente en novembre 2022 de 0,6% et progresse donc en glissement sur douze mois de 8,2%.

L’évolution de l’indice des prix à la consommation au cours du mois s’explique par l’augmentation des prix de la division ameublement, équipement ménager et entretien courant de la maison (+5,5%) à travers la hausse des prix des services domestiques et autres services pour l’habitation (+14,5%), de celle des produits alimentaires (+1,0%), le prix de chaque variété de produits augmentant entre +0,4% et +1,8%, et celle des prix de la division logement, eau, électricité, gaz et autres combustibles (+0,6%) à travers le prix des loyers (+0,8%) et celui des produits pour l’entretien et la réparation du logement(+3,2%). D’autres prix de produits et services évoluent également à la hausse : ceux des transports (+0,2%) et ceux des loisirs et culture (+0,1%).

Contrairement à cette tendance, les prix baissent ce mois-ci pour les boissons alcoolisées (-1,1%) et les vêtements (-0,2%).

Viande, essence, matériaux et assurances au palmarès des hausses

Au palmarès de ces hausses, on retrouve les produits alimentaires, en hausse de 12,7% sur un an, dont la viande (23,8% de hausse), les laits, fromages et œufs (18,2%), les huiles (26,4%) ou encore les légumes (17,5%). Dans la construction, les produits de l’entretien et réparation des logements ont augmenté de 27,9% sur un an. Enfin, les services médicaux ont augmenté de 13,4% sur une année.

Pour les véhicules, c’est évidemment l’essence et les huiles qui ont augmenté le plus fortement avec +27,9% en glissement annuel. Une courbe dans laquelle se sont engouffrées les assurances liées aux transports puisqu’elles ont augmenté elles-aussi sur un an de 26,7%.