Epreuves de recrutement de mutoi pour la commune de Mahina

Les aspirants mutoi ont du performer lors d’une course éliminatoire de 100 mètres. (Photo : Facebook Mahina)
Les aspirants mutoi ont du performer lors d’une course éliminatoire de 100 mètres. (Photo : Facebook Mahina)

Ils étaient 65 inscrits, mais 54 candidats seulement se sont présentés jeudi 15 décembre au stade de la Punaruu, à Punaauia, pour participer aux épreuves sportives organisées par la commune de Mahina dans le cadre du recrutement de cinq nouveaux policiers municipaux. 

Accueillis par le tavana Damas Teuira, les aspirants mutoi, dont plusieurs femmes, ont du performer lors d’une course éliminatoire de 100 mètres, placée sous le contrôle de membres de la fédération d’athlétisme. Le chemin s’arrêtait pour les sprinteurs n’ayant pu faire un chrono en-dessous de 15 secondes. Autant dire qu’il ne fallait pas flâner en chemin. 

Trente candidats seulement ont pu se lancer dans la deuxième partie de l’épreuve avec, au choix, du lancer de poids, du saut en longueur, du saut en hauteur ou de la natation à la piscine de Taina. Là aussi, un barème de points a été mis en place pour valider les temps et les longueurs réalisés.

Mais le physique ne suffira pas. Car si le maire de Mahina recherche des futurs agents en bonne condition, les candidats devront aussi briller lors d’une épreuve écrite qui pourrait intervenir dans la première quinzaine de janvier. Les cinq recrues retenues à l’issue d’un ultime entretien viendront compléter l’effectif de la brigade de police municipale qui compte aujourd’hui une douzaine d’agents.