Noël : quand on va tester les cadeaux en famille…

Le premier vélo, le premier skate-board, des instants inoubliables !
Le premier vélo, le premier skate-board, des instants inoubliables ! (Photo : Damien Grivois)

Vélos, trottinettes, skate-boards, hoverboards, hoverkarts, rollers et autres jouets téléguidés ou télécommandés demandent un peu d’espace pour bien en profiter…

Comme chaque année le jour de Noël, des familles de Tahiti viennent profiter des infrastructures, du cadre et surtout du sol proprement bitumé par endroits, de sites comme Aorai Tini Hau, Jardins de Paofai, Outuarea à Faa’a… pour venir tester les nouveaux « joujous » des enfants très impatients de chevaucher leur nouvelle monture.

Et parfois aussi, pour les parents, de tester la capacité de ces mêmes bambins à en faire bon usage !

« J’ai reçu pour Noël un power-surfer, et mes parents ne savaient pas trop si j’allais réussir, alors on a pris avec nous les protections » explique, ce dimanche matin à Aorai Tini Hau, la petite Maona qui, finalement,… s’en sort très bien, sans les protèges-coudes ni les genouillières !

Son papa Romain et sa maman Anaïs auraient-ils acheté les protections pour rien alors ? « Non, non, je vais quand même les mettre ! » promet mollement Maona, qui admet ne plus accorder de crédit aux histoires évoquant un bonhomme en rouge venu des pays froids d’Europe du nord. « Au début sous le sapin, je ne savais pas trop ce que c’était, j’avais cru au début que c’était des rollers parce que je voulais en avoir. Mais mes parents m’avaient déjà vu jouer avec mes amis avec un power-surfer. Je suis ravie ! » 

Un peu plus loin, c’est un jeune papa, Nopphakao, qui s’occupe de ses deux tamarii : Edwin âgé de 4 ans et Eline âgée de deux ans. Le premier est tout fier de son beau skate-board, presqu’aussi grand que lui, qu’il a reçu sous le sapin de Noël, et qu’il se contente d’abord d’utiliser en position assise.

Le papa est-il skateur ou amateur de sports de glisse ? « Absolument pas ! » s’amuse Nopphakao. « Mais Edwin avait fait une lettre à Papa Noël… »

De son côté, sa petite sœur, qui porte aussi prudemment un casque, ne boude pas son plaisir d’effectuer ses premiers tours de roue en tricycle rose aux couleurs de Mickey Mouse !

Un troisième enfant s’approche et vient se joindre à la conversation. « Ah, tu as trois enfants alors ? » Le papa d’Edwin et Eline explique que non, mais observe que ce bambin aimerait visiblement profiter aussi un peu du skate-board. Pas sûr qu’Edwin soit tout à fait d’accord. Prêter ses jouets, le jour même de Noël, ça suppose un sens très développé de l’altruisme !

Demain lundi, ce sera pour certains parents le retour en magasin : car le jouet ne fonctionne pas, il ne plaît pas, ou alors on n’a pas su mettre les bonnes piles. Une véritable « tragédie », évidemment…

La petite Maona : « J’avais cru au début que c’était des rollers parce que je voulais en avoir. Mais mes parents m’avaient déjà vu jouer avec mes amis avec un power-surfer. Je suis ravie ! » (Photo : Damien Grivois)
Comme chaque année le jour de Noël, des familles de Tahiti viennent profiter du cadre de sites comme Aorai Tini Hau, Jardins de Paofai, Outuarea à Faa’a… (Photo : Damien Grivois)
Le papa est parfois presque aussi intéressé par le jouet que son enfant, mais sans le reconnaître ! (Photo : Damien Grivois)
Edwin a reçu le skate-board qu’il avait demandé à Papa Noël. La position debout, ce sera pour un peu plus tard… (Photo : Damien Grivois)