Mahina : un joyeux Noël de plus pour Funny Story !

Funny Story est une très vieille jument qui coule des jours heureux sur un terrain situé non loin du temple, sur la route de la Pointe Vénus à Mahina.
Funny Story est une très vieille jument qui coule des jours heureux sur un terrain situé non loin du temple, sur la route de la Pointe Vénus à Mahina. (Photo : Damien Grivois)

Funny Story, c’est une histoire drôle, ou plutôt une drôle d’histoire. Une histoire de passion, de complicité, de fidélité. Une histoire d’amour.

Funny Story est une vieille, très vieille jument qui coule des jours heureux sur un terrain « très gentiment loué » par Frédéric Fritch, situé non loin du temple, sur la route de la Pointe Vénus à Mahina. Depuis quelques semaines, elle partage son enclos avec une nouvelle copine, Madame Secretary, une ambleuse bien plus jeune qu’elle.

« Funny Story a 34 ans, et 35 ans dans quelques jours au 1er janvier, c’est vraiment beaucoup pour un cheval. C’est l’équivalent de 115 ans en âge humain » explique Mihirai Liant qui vient chaque jour, matin, midi et soir, contrôler que tout va bien pour sa jument, qui partage sa vie depuis l’âge de 18 ans.

L’animal vient de Nouvelle-Zélande et a eu un premier propriétaire à Tahiti. En décembre 2001, le grand-père de Mihirai décide de lui offrir Funny Story, dont elle s’occupait à l’hippodrome de Pirae. Elle redoutait alors secrètement de ne pouvoir un jour se l’offrir !

Funny Story avait alors 9 ans et pesait 200 kg de plus qu’aujourd’hui. « Elle était très nerveuse, elle était plus compliquée à pied qu’à cheval. C’est une jument qui aime sauter mais à Pirae elle était surtout jument de compagnie » confie Mihirai, en donnant à Funny Story, en ce matin du 25 décembre, sa ration d’aliments et de compléments contre l’arthrose. « Je l’ai remise en condition pour retourner sauter ».

Selon Mihirai qui le regrette, il est « assez difficile pour le Polynésien de se faire sa place dans le milieu équestre en Polynésie », la principale difficulté étant « d’avoir le meilleur cheval ».

Au bout de 6 ans de travail, Mihirai et Funny Story décrochent leurs premières victoires en Club 1, avec des barres entre 0,80 m et 1 m.

« Un membre de la famille »

Funny Story est mise à la retraite à l’âge de 15 ans, car Mihirai n’a pas le courage de se séparer de son animal lorsqu’elle part faire ses études. A 21 ans, Funny Story renoue avec la compétition et saute à nouveau des barres, avec des victoires.

Mais en juillet 2022, c’est une terrible nouvelle. La jument chute dans son enclos et se déplace le bassin vers la gauche. A son âge, selon les vétérinaires, il est risqué de tenter une intervention, au risque de paralyser définitivement l’animal. Mihirai aménage en conséquence l’abri qui lui procure de l’ombre avec une barre en acier qui lui sert d’attelle : la jument vient y appuyer sa hanche malade.

« Funny, c’est ma première fille, un membre de la famille. J’ai aussi une petite fille de 5 ans qui adore Funny Story. Si elle devait partir tout est prévu, il y a un emplacement dédié pour l’enterrer sur mon terrain » confie Mihirai en caressant sa jument. « C’est une histoire d’amour mais c’est aussi une histoire compliquée car c’était une jument très difficile à monter, très « chaude » et énervée. Elle aimait sauter, elle m’a fait découvrir le bonheur que j’attendais. On a entre nous une confiance totale. Je peux mettre un bébé sur elle, je sais que tout se passera bien. Elle ressent tout : elle est aussi mon soutien quand ça ne va pas. Je passe le maximum de temps possible avec elle. »

Mihirai « avec ses deux filles »… (Archives Mihirai L.)
Mihirai Liant vit une histoire d’amour avec sa jument. (archives Mihirai L.)
Funny Story aura 35 ans dans quelques jours. (archives Mihirai L.)