Restructuration : discussions avec les syndicats chez SDA

Le sort de 24 salariés est actuellement l'objet de discussions entre les syndicats et la direction de SDA à Punaauia.
Le sort de 24 salariés est actuellement l'objet de discussions entre les syndicats et la direction de SDA à Punaauia. (Photo : Brasserie de Tahiti)

L’avenir de la société SDA (Service Distribution Assistance), filiale de la Brasserie de Tahiti, est incertain, au moins dans sa configuration actuelle.

L’entreprise est spécialisée dans la distribution de biens de consommation : eau Premium, fontaines filtrantes, boissons de la Brasserie de Tahiti, cafés, surgelés et glaces, sirops ou encore nourriture pour animaux. Son second pôle d’activité concerne les équipements et services techniques du froid.

L’entreprise serait en cours de restructuration, selon Polynésie La 1ere qui indique que l’eau Premium pourrait devenir une filiale à part entière de La Brasserie de Tahiti, tandis que le café et le service froid seraient repris le premier par Morgan Vernex et le second par Polynésie Froid de Faa’a.

Une réorganisation qui affecterait 24 salariés sur un total de 108, à qui il serait proposé un plan de départs volontaires. Faute d’acceptation des condition de ce plan, les salariés concernés pourraient entamer un mouvement social.

Les syndicats A tia i mua, O oe To oe rima, la CSTP/FO, Otahi et la CSIP, ont entamé des négociations avec la direction. Elle devaient initialement se poursuivre jusqu’au 31 décembre mais la station de Pamatai indique qu’elles se poursuivront finalement jusqu’au 3 janvier 2023.