Tournée du 31 décembre du haut-commissaire

Le haut-commissaire de la République, Eric Spitz, accompagné de sa directrice de cabinet, Emilia Havez, et du député Tematai Legayic, ont tous trois rendu visite aux services de l’Etat qui, en ce soir de 31 décembre, étaient de service.

Les douanes, la direction territoriale de la police nationale, la gendarmerie, les pompiers, mais aussi deux crochets par le centre Pu o te hau et les urgences du CHT de Taaone. Un mot à chaque fois, un point de situation sur les forces en place pour affronter les mauvaises fins de soirée.

Côté gendarmerie et DTPN, la soirée était surtout sur le terrain avec des contrôles routiers dès 18h30, qui devaient se prolonger dans la nuit dans différents points du fenua pour contrôler les conducteurs et arrêter ceux qui auraient trop bu.

Le haut-commissaire a rendu visite au centre Pu o te hau qui accueille jusque 43 personnes et où 12 personnes travaillent. (Photo : Bertrand Prévost)
Pour le centre de traitement des appels 15, la soirée du 31 décembre est synonyme de nombreuses interventions. (Photo : Bertrand Prévost)
A la gendarmerie de Papeete, qui gère chaque année 180 500 appels pour 127 500 appels traités, donnant lieu à 10 400 interventions. (Photo : Bertrand Prévost)
De nombreux contrôles routiers sont mis en place pour le 31 décembre. Pour 2023, ceux-ci seront renforcés de 50% pour faire baisser l’accidentologie meurtrière en Polynésie française. (Photo : Bertrand Prévost)