Hia’ai et Kahanui en tête des prénoms préférés en 2022

Makamanu, né le 8 janvier à l'hôpital de Taaone, fait la fierté de ses parents Tepeiru et Heivini, originaires de Rikitea.
Makamanu, né le 8 janvier à l'hôpital de Taaone, fait la fierté de ses parents Tepeiru et Heivini, originaires de Rikitea. (Photo : Damien Grivois)

Hia’ai pour les filles, Kahanui pour les garçons, tels sont les prénoms préférés par les parents polynésiens en 2022.

Au total, 3298 bébés sont nés en 2022, contre 3246 en 2021, soit une très légère progression. La maternité du Centre hospitalier de Taaone a enregistré la naissance de 2014 bébés en 2022, contre 41 bébés nés à la maison de naissance Tumu Ora.

Soit une progression de +5,5% par rapport à 2021, année durant laquelle 1947 naissance ont été comptabilisées. Les mois de juillet (205) et décembre (200) ont vu le plus de naissances (contre mai et juin en 2021), alors que les mois de février et septembre ont été les moins « prolifiques ».

L’état civil de Papeete a enregistré de son côté la naissance de 1243 bébés au sein des cliniques Paofai et Cardella. La consultation des registres d’état civil des communes de Papeete et Pirae permet d’avoir une très large vue d’ensemble des prénoms préférés en 2022 par les parents pour leurs nouveau-nés.

Premier constat, comme les années précédentes, 2022 se traduit par une immense diversité dans les prénoms tant masculins que féminins, avec la confirmation d’une tendance apparue depuis déjà plusieurs années : la prédominance des consonnances avec des « H » et de « K », parfois d’inspiration hawaiienne.

A Pirae, les prénoms les plus utilisés sont d’origine tahitienne : Anavai pour les filles et Kahanui pour les garçons (8 occurences à Taaone). Anavai signifie « eau de source d’une grotte ou eau de grotte », tandis que Kahanui évoque un « cadeau des dieux ».

Parmi les prénoms féminins, notons le succès de Keanu, Hia’ai, Kaimana, ou encore Noah. Keanu, d’origine hawaiienne, signifie « fraîche brise sur la montagne ».

Le prénom Mihivai, d’origine tahitienne, peut se traduire par « les larmes de chagrin ». Selon les statistiques communiquées par le bureau des affaires administratives et civiles de la mairie de Pirae, les prénoms les plus longs enregistrés sont composés de 17 lettres !

Il s’agit de Kahatemanaeivavao (masculin) et Tekuaheipuaoumati (féminin). Citons également les prénoms féminins Mahairuatamahine, Hinamatahinenao, Nohotapuonapeka, Tevahineninitua ou encore Toamatakiteragi.

A Papeete, pour les petits garçons, le choix des parents s’est beaucoup porté également sur Kahanui, Manea, Manoa, Kanoa, Kyle, Heimoana, Léo, Liam ou encore Tauhere. Pour les petites filles, les prénoms préférés suivent la tendance du moment au niveau des sonorités : Kiana, Hia’ai, Kahaia, Hanivai, Anavai, Hanihei, Hinatea, Luna, Merahi ou encore Ohana.

Les prénoms les plus originaux en 2022

Chez les garçons : Ayden, Ikaika, Aegan, Aëlan, Ahaateaitetaufiriaui, Aziel, Brivaël, Dragan, Elvis-John, Itepöturuèevaai, Klaas, Lemuel, Love-Love, Lyor, Sandiago, Shilo, Te-Hono-A-Te-Vai-Atea, Tetoanuifaatereteretehiumaurua, Vaetukiaotehia, Yvé.

Chez les filles : Ada, Afa’ihau, Akeakamai, Amicie, Andrée-Tiareretua, Arwen, Atiku, Calypso-Clémentine, Ciel, Dream, Fetiarangi, Hazel, Heeani-Ohiva, Heikuaotevao, Hévéa, Iohanaïki, Kaori, Kaweinui, Khaleesi, Lei hali’a aloha, Lei-Kaupe, Lexi, L’or, Lovely, Mai’ai, Miel, Mildy, Naëilya, Nagiora, Nevada, Pomaika’i, Rauorive, Semeionui, Tipanie, Vaikëally, Yléana, Ysée, Zofia.