Chine/Covid: au moins 60.000 morts depuis la levée des restrictions, l’OMS demande plus de données

La Chine a annoncé samedi au moins 60.000 décès en lien avec le virus. (Photo : AFP)

La Chine, critiquée pour son manque de transparence sur l’épidémie de Covid-19, a annoncé samedi 14 janvier au moins 60.000 décès en lien avec le virus, depuis la levée des restrictions sanitaires dans le pays il y a un mois, mais l’OMS a demandé des données plus détaillées.

Après trois années de restrictions parmi les plus draconiennes au monde, la Chine a brutalement levé début décembre l’essentiel de ses mesures sanitaires contre le coronavirus.

Le nombre de malades a connu dans la foulée une forte croissance. Des hôpitaux se retrouvent submergés de patients âgés et des crématoriums apparaissent dépassés par l’afflux de corps. A rebours de la situation observée sur le terrain, seule une poignée de décès avaient été jusque-là rapportés par les autorités.

Pékin avait par ailleurs revu en décembre sa méthodologie pour la comptabilité des morts du Covid. Seules les personnes décédées directement d’une insuffisance respiratoire liée au Covid sont désormais intégrées dans les statistiques.

Ce changement de méthodologie controversé signifie qu’un grand nombre de décès ne sont plus répertoriés comme étant dus au Covid.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) avait critiqué cette nouvelle définition chinoise d’un mort du Covid, la jugeant « trop étroite ». Samedi, son directeur général, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, s’est entretenu avec le ministre Ma Xiaowei, directeur de la Commission nationale de la santé de Chine, a indiqué l’OMS dans un communiqué.

A cette occasion, le patron de l’OMS a salué la publication des nouvelles données, et a appelé Pékin à continuer de partager ces informations avec l’organisation et la population. L’OMS demande par ailleurs des données plus détaillées sur l’évolution de l’épidémie « par province au fil du temps ».

Mercredi, les autorités sanitaires chinoises avaient estimé qu’il n’était « pas nécessaire » dans l’immédiat de s’attarder sur le nombre précis de décès liés au Covid.

« La tâche principale durant la pandémie est de soigner les patients », avait assuré l’épidémiologiste Liang Wannian, chef du groupe d’experts contre le Covid missionné par la Commission nationale de la santé.

Liang Wannian arguait également du manque de consensus au niveau international pour la classification d’un décès lié au Covid.

La Chine pourrait déterminer les chiffres des décès en examinant a posteriori la surmortalité, avait même suggéré Wang Guiqiang, chef du département des maladies infectieuses de l’Hôpital numéro 1 de l’université de Pékin.

Lors de cette conférence de presse mercredi, seuls 37 décès liés au Covid avaient été enregistrés en Chine depuis le mois dernier, sur une population de 1,4 milliard d’habitants.