Football – L’AS Tefana, victorieuse, rend hommage à Kaena Onuu

Actuellement dans le trio de tête du championnat et certaines de disputer les playoffs, les deux équipes ont pu prendre du plaisir hier soir au Stade Louis Ganivet. (Photo : Eddy Cowan)

Neuvième journée de championnat, l’AS Tefana a reçu samedi 14 janvier, chez elle au stade Louis Ganivet, l’AS Venus. Certaines de disputer les Play-Off en fin de saison, c’est à un match libéré que les deux équipes ont pu se livrer. Une rencontre serrée où les cadors du championnat ont pu pleinement s’exprimer malgré des conditions météorologiques défavorables. La forte pluie, rendant le terrain glissant, ne l’a pas emporté sur le moral des joueurs et de la fédération.

À 19h le match était lancé. Coup de sifflet, première mi-temps, Venus s’est très vite emparé du ballon. Une possession de balle maîtrisée et un jeu porté vers l’avant qui ont obligé les hommes de Sébastien Labayen à se retrancher dans leur camp. Toutefois, c’est un bloc infranchissable qu’ont trouvé les joueurs de Mahina, et devant le but, un Moana Pito en grande forme.

Profitant de la frustration de leur adversaire, Tefana a lancé les contre-attaques et à la 37e minute Tauatua Lucas trouvait le fond des filets et ouvrait le score. Secouée, Venus tentait de revenir au score avant la fin de la première période mais en vain. 

Au retour des vestiaires, Vateanui Tehau décidait d’apporter un peu de fraîcheur à son équipe afin de contenir une équipe de Tefana qui prenait de l’assurance. À la récupération et à la relance, Terai Bremond faisait son entrée et aèrait le jeu, permettant à ses coéquipiers d’appuyer les contre-offensives. Mais Tefana avait décidé que c’était son soir, et n’a laissé aucune chance à son adversaire de revenir dans la partie.

Score final 1 – 0. Sebastien Labayen, entraîneur de l’AS TEFANA, confiait : «  Nous ce qu’on voulait ce n’était pas forcément avoir la possession de balle mais d’avoir plus d’occasions tranchantes qu’eux. Nous avons donc placé le bloc de récupération un peu plus bas pour ensuite se projeter un peu plus vers l’avant. » Une stratégie payante et une victoire un peu spéciale pour lui et ses hommes.

En effet quelques jours auparavant, ils perdaient un coéquipier, un ami, un frère, en la personne de Kaena Onuu, victime d’un accident de la route. «  Mon équipe vient de vivre une épreuve difficile et j’ai tenu à les féliciter à la fin du match. Au delà du résultat, de par leur attitude et leur comportement, c’était le plus bel hommage qu’ils pouvaient faire à leur partenaire. »