Forte mobilisation suite à une sortie en mer de trois pirogues pendant la vigilance jaune

(Photo : FAPF)

Vendredi dernier, le JRCC Tahiti a reçu un appel vers 18h30 des pompiers de Paea qui relayaient l’alerte d’un rameur de V1 venu à terre pour indiquer que deux autres V1 se trouvaient au niveau de la passe, face à la mairie, dont une personne à l’eau après que le balancier de la pirogue se soit désolidarisé.

Immédiatement, le JRCC Tahiti a pris la coordination de l’opération. L’embarcation des pompiers de Paea était engagée ainsi que le Dauphin inter-administration afin de localiser les deux personnes, dont un jeune homme âgé de 16 ans, et les ramener à terre.

Finalement, les deux personnes ont réussi à regagner la terre par leurs propres moyens, les pirogues quant à elles, étaient perdues. Le véhicule de secours et d’assistance aux victimes (VSAV) des pompiers qui a été engagé lui aussi, ne traitera que de légères blessures.

Cette opération aurait pu avoir des conséquences bien plus dramatique.

A cette occasion, le haut-commissariat rappelle les messages de prévention suivants :

– Face à des conditions météorologiques difficiles, annoncées par le système de vigilances paramétriques de Météo-France, il faut être acteur de sa propre sécurité en :

  • Reportant si possible ses déplacements en mer que ce soit à titre professionnel ou privé ;
  • Evitant les baignades, la chasse sous-marine et toutes autres activités de loisirs nautiques (pirogue, kayak, etc.) ;
  • Remettant à plus tard les randonnées en bord de mer.

Le JRCC Tahiti rappelle également les conséquences et les risques pouvant être générés par des conditions météorologiques particulières :

Les fortes pluies peuvent engendrer localement :

  • De forts vents sous grains :
    • Risque de perte de stabilité de l’embarcation et/ou avarie ;
  • Des pertes de visibilité sous grains :
    • Risque de collision avec une autre embarcation ;
    • Risque de taper dans une patate de corail ou le récif ;
    • Risque de perte de repères visuels lors d’une navigation ;
  • Des rejets à la mer de déchets végétaux ou ménagers charriés par les rivières en crue :
    • Risque d’obstacles à la navigation pouvant entrainer une panne ou une avarie.

Un vent fort et une mer agitée peuvent aussi engendrer des phénomènes locaux dangereux :

  • Des courants plus forts au niveau des passes :
    • Risque d’échouement ;
  • Une forte houle à proximité des récifs coralliens :
    • Risque de chavirement ;
  • Une modification de la force et de la direction des courants de surface et des courants sous-marins ainsi qu’une turbidité de l’eau plus élevé :
    • Risque de perte de repère, notamment en plongée sous-marine ;
  • Vagues de submersion :
    • Risque d’être entrainé en mer à l’occasion d’une promenade en bord de mer.

Le JRCC Tahiti rappelle également qu’au cours de sorties nocturne en mer, il convient de porter des couleurs vives et de s’équiper de moyens de signalisation lumineux.

Prenez la mer, pas les risques Le JRCC Tahiti rappelle également qu’au cours de sorties nocturnes en mer, il convient de porter des couleurs vives et de s’équiper de moyens de signalisation lumineux.