Les USA proches de nouveaux accords de coopération avec les pays insulaires du Pacifique

L’administration Biden est sur le point de conclure des accords avec deux nations insulaires du Pacifique pour étendre les liens qui sont considérés comme essentiels au maintien de l’équilibre dans la rivalité américano-chinoise pour l’influence dans une région où les Chinois étendent rapidement leur influence économique, diplomatique et militaire.

Cette semaine, les USA ont signé des protocoles d’accord avec les Îles Marshall et les Palaos qui pourraient ouvrir la voie à des accords plus larges.

Ces liens accordent aux États-Unis des droits militaires et autres droits de sécurité uniques sur les îles en échange d’une aide substantielle.

Des négociations sur un mémorandum similaire avec un troisième pays compact, la Micronésie, sont en cours.

Selon le journal « Marianas Variety », les Îles Marshall recevront 700 millions de dollars sur quatre ans dans le cadre du mémorandum qu’ils ont signé. Cet argent pourrait répondre aux besoins et aux problèmes environnementaux et sanitaires causés par les essais nucléaires américains dans les années 1950 et 1960

Les États-Unis se seraient aussi engagés à construire un nouvel hôpital ainsi qu’un musée dans les Marshalls pour préserver la mémoire et l’héritage de leur rôle, notamment dans le théâtre du Pacifique pendant la Seconde Guerre mondiale.

De nombreux habitants évaluent le coût réel des dommages à environ 3 milliards de dollars, y compris pour les réparations d’une énorme installation de déchets nucléaires connue sous le nom de Cactus Dome, qui, selon les écologistes, déverse des déchets toxiques dans l’océan.

Le département américain de l’énergie affirme que le dôme contient plus de 76 000 mètres cubes de sol et de débris contaminés par la radioactivité, mais que la structure n’est pas en danger immédiat de défaillance.