Une centaine de personnes pour soutenir la famille de Heiarii à Papara

La famille et les proches de Heiarii ont reçu le soutien d'une centaine de personnes samedi matin.

Samedi 14 janvier, une centaine de personnes est venue soutenir la famille de Heiarii, jeune homme décédé sous les balles d’un gendarmes le 4 janvier dernier.

En larmes, sa compagne, mère d’un enfant de neuf ans, a reçu les témoignages de sympathie des personnes venues à sa rencontre.

Alors que l’enquête est toujours en cours pour déterminer les circonstances de la mort du jeune homme qui avait attaqué un gendarme mobile lors de sa tentative d’interpellation suite à une suspicion de vol, la famille organisait un temps de recueillement, complété par une vente de casse-croûtes, afin de récolter des fonds pour prendre attache d’un avocat.

Dans le calme, le petit groupe de manifestants demandait que justice soit rendue dans une ambiance teintée de foi, de colère et d’incompréhension.

A quelques mètres de là, les gendarmes présents pour assurer la sécurité sur place, ont essayé de se faire le plus discrets possible.

Un appel au calme était lancé pour que les propos ne dérivent pas sur des sentiments anti-gendarmes ou anti-France.