L’hôpital de Uturoa dépose à son tour un préavis de grève

Tout comme leurs collègues du CHPF, les praticiens de l'hôpital de Uturoa entrent en grève. (Photo : DR)

Après le CHPF de Taaone, c’est au tour de l’hôpital de Uturoa de déposer son préavis de grève illimité. Le syndicat des personnels de la santé des îles Sous-le-Vent a déposé ce préavis dans l’ensemble de ses services le vendredi 13 janvier.

Les points de revendication sont le refus du démantèlement de l’hôpital public et l’augmentation des ressources humaines pour corriger le manque actuel et permettre la création d’un service de pédiatrie. Une vieille revendication que les praticiens de Uturoa demandait déjà en 2011.

Le paiement des heures supplémentaires, la mise en place d’un plan de formation et l’arrêt de la maltraitance du personnel figurent aussi dans le préavis de grève.

Il y a un an, ce même hôpital se mettait en grève pour demander des moyens humains et financiers après la période Covid qui avait épuisé les effectifs.