SURF – Vahine Fierro et Mauiki Raioha remportent la 1ère étape du Tahiti Open Tour

Vahine Fierro remporte la 1ère étape de la Tahiti Open Tour 2023 (Photo : Wendy Cowan)

Dimanche 22 janvier, à l’embouchure de Papenoo, les phases finales de la 1ère étape du Tahiti Open Tour sont lancées. Des conditions difficiles pour cette dernière journée de compétition, où la stratégie prime sur le talent. 

1ère demi-finale Ondine, Kohai et Vahine Fierro se retrouvent face à Leina Thion et Kahili Simon. Une série lente où les surfeuses ont du mal à trouver le rythme. Toutefois les soeurs Fierro prennent l’ascendant et se qualifient pour la grande finale. 

Lors de la 2ème demi-finale, Aelan Vaast montre un surf agressif et radical qui plaît aux juges. Heimiti Fierro, quant à elle, maximise ses efforts sur son surf backside et trouve les scores pour prendre les commandes de la série. Les conditions se faisant de plus en plus capricieuses, Kiara Goold et Tehani Tefaatau ne trouvent pas les vagues adéquates et s’inclinent. 

Aelan Vaast , radicale depuis le début de l’épreuve. (Photo : Wendy Cowan)

Chez les hommes, lors de la 1ère demi-finale, Jocelyn Poulou et Mauiki Raioha optent pour une stratégie offensive. Les deux surfeurs s’élancent sur de nombreuses vagues afin de gonfler petit à petit leur combinaison de notes. De l’autre coté, Taumata Puhetini et Kauli Vaast jouent la carte de la patience. Stratégie peu fructueuse qui oblige les deux surfeurs à courir après les scores en deuxième partie de série. Malgré des airs impressionnants compte tenu des conditions, Kauli ne parvient pas à revenir au score. Taumata, pourtant en grande forme lors de cette compétition, ne trouve pas le rythme lors de cette demi-finale et est éliminé.

Dans la deuxième demi-finale homme, Teiva Tetahio mène les débats avec un surf new school qui impressionne. Steven Pierson et Ariimoana David luttent pour la deuxième place qualificative, se rendant coup pour coup les manoeuvres radicales. Enrique Ariitu, de son coté, se focalise sur son surf aérien quand l’occasion se présente. Fin de série, c’est finalement Ariimoana David qui rejoint Teiva Tetahio en finale. 

Vétéran du tour, Steven Pierson prend toujours autant de plaisir à se confronter aux jeunes générations. (Photo : Wendy Cowan)

Fin de journée, la finale Ondine voit s’affronter Aelan Vaast et les trois soeurs Fierro. Toutefois, c’est un duel Vahine contre Aelan qui prend place. Toujours en puissance, Aelan capitalise sur ses premières manoeuvres tandis que Vahine enchaîne des vagues plus longues avec un surf plus fluide. Cependant, Vahine met fin au suspens en prenant la vague de la série. Un surf backside précis et puissant qui ne laisse aucune chance à Aelan de revenir dans la partie. Vahine remporte la 1ère étape de la Tahiti Open Tour 2023.

« C’est une belle façon de commencer l’année 2023. » témoigne Vahine Fierro, avant de poursuivre « J’ai pu arriver en finale contre Aelan Vaast et mes deux soeurs, et c’est top car c’est la nouvelle génération qui me pousse à toujours me dépasser. » Un exercice tout de même difficile pour l’aînée des sœurs Fierro qui admet que « surfer contre mes sœurs c’est pas évident, c’est un travail que je fais sur moi même. Avant je les laissais partir sur les vagues et je perdais mes séries, maintenant il n’y a plus de sentiment, c’est chacun pour soi. » nous confie-t-elle en rigolant. « En tout cas c’était une belle finale, où tout le monde a pu s’exprimer et je suis contente de pouvoir l’emporter aujourd’hui. » conclue-t-elle.

Teiva Tetahio a montré qu’il faudra compter sur lui cette année dans la course au titre. (Photo : Wendy Cowan)

 Pour la finale homme, les vagues sont de retour et les surfeurs n’en ratent pas une miette. Teiva Tetahio mise toujours sur son surf innovant mais peine à trouver la vague idéale. De son coté, Jocelyn Poulou fait parler son expérience en enchaînant les manœuvres radicales. Mauiki Raioha, plus sélectif dans son choix de vague, trouve le rythme et capitalise sur sa puissance.

Ariimoana David, quand à lui, reste très actif tout au long de la série et tente les airs. Mais au bout de 20 minutes de série c’est finalement le jeune local du spot, Mauiki Raioha, qui l’emporte. 

« Je n’ai fait que surfer comme d’habitude, tout simplement » nous dit humblement le champion avec un sourire. « C’était bien. Un peu fatigué mais ça va, je suis content. » 

Mauiki Raioha, grand vainqueur de la 1ère étape de la Tahiti Open Tour. (Photo : Wendy Cowan)