Une double fusillade fait sept morts en Californie (médias)

Le gouverneur de Californie Gavin Newsom près du site de la fusillade de Monterey le week-end dernier. (Photo : MARIO TAMA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP)
Le gouverneur de Californie Gavin Newsom près du site de la fusillade de Monterey le week-end dernier. (Photo : MARIO TAMA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP)

Sept personnes ont été tuées lundi près de San Francisco lors de deux fusillades qui semblent avoir été perpétrées par un même individu, ont indiqué des chaînes locales, les autorités locales indiquant qu’un suspect a été interpellé.

« Le suspect a été arrêté. Il n’y a plus de danger pour la population à cette heure », a écrit sur Twitter le bureau du shérif du comté de San Mateo, qui comprend la ville de Half Moon Bay où ont eu lieu les drames.

Une conférence de presse devait débuter vers 02H00 GMT.

Le bureau du shérif avait auparavant écrit que ses agents intervenaient sur « une fusillade ayant fait plusieurs victimes ».

Les deux fusillades sont intervenues dans des exploitations agricoles proches l’une de l’autre, précisent les stations locales affiliées à ABC et NBC.

Selon ABC, une huitième victime est grièvement blessée. Les victimes sont des travailleurs agricoles chinois, selon une élue locale cité par NBC.

Cette nouvelle tuerie intervient moins de 48 heures après qu’un tireur d’origine asiatique a tué 11 personnes à un club de danse près de Los Angeles, ce que n’a pas manqué de déplorer le gouverneur de Californie Gavin Newsom.

« Je suis à l’hôpital pour y rencontrer des victimes d’une fusillade de masse lorsqu’on m’éloigne pour m’informer d’une autre fusillade. Cette fois à Half Moon Bay. Tragédie après tragédie », a tweeté le démocrate.

Joe Biden a également été informé, a déclaré sur Twitter sa porte-parole Karine Jean-Pierre. Le président américain « a demandé aux forces de l’ordre fédérales de fournir toute l’assistance nécessaire aux autorités locales », précise-t-elle.

hg/vgr/ube

© Agence France-Presse