Vairao : le futur centre Tefaao présenté aux associations

Projet reconstruction centre Tefaao Vairao
Les études, dont le concours d'architecture, devraient se poursuivre jusqu'à mi-2024 (Photos : ACL/LDT).
Temps de lecture : 3 min.

Avec ses quatre bâtiments des années 1960, l’ancienne école maternelle de Vairao n’accueille plus d’élèves depuis longtemps. Vétuste, le site est au cœur d’un projet de réhabilitation porté par la commune de Taiarapu-Ouest en concertation avec les associations, qui utilisent régulièrement une partie des locaux. Mercredi 21 juin 2023, le projet de pré-programmation a été présenté aux élus municipaux et aux membres associatifs par la société missionnée pour l’assistance à la maîtrise d’ouvrage, en présence de la Direction de l’Ingénierie Publique (DIP).

Médiathèque, sport et formation

« C’est un projet qui va contribuer au développement de notre commune », a rappelé le premier adjoint au maire, Arthur Mati, en préambule. La synthèse des besoins identifiés lors d’une précédente rencontre a permis de faire émerger plusieurs pôles : une médiathèque, un espace sportif et culturel comprenant quatre salles d’entrainement de 70 à 100 m2 avec sanitaires et vestiaires, un espace de travail collectif avec plusieurs salles modulables, dont une pouvant atteindre 140 m2, une cuisine-cafétéria, un local de stockage, un fare pote’e, un bureau d’accueil et un parking. Précédemment envisagés, les dortoirs ont été retirés du projet pour des contraintes de sécurité.

Un budget prévisionnel de 400 millions en cofinancement

Une proposition schématique d’implantation sur la parcelle de 3.800 m2 a servi de base aux échanges, qui ont mené à quelques ajustements logistiques. Le budget alloué à la concrétisation de ce projet, des études jusqu’à la construction, est actuellement estimé à environ 400 millions de francs, déconstruction et désamiantage inclus. La commune prévoit de solliciter la DETR et la DDC pour cofinancer cette opération, dont les études, y compris le concours d’architecture, devraient se poursuivre jusqu’à mi-2024.

Durant cette phase, les salles de formation et les locaux sportifs resteront accessibles, mais il faut déjà penser à l’après, bien qu’aucune date de démarrage du chantier ne soit pour l’heure avancée. Plusieurs options de relocalisation ou de phasage des travaux ont été évoquées pour permettre à la vie associative de suivre son cours en attendant la renaissance de Tefaao Api.

Vehia Tautu, présidente de l’association sportive Team Crossfiteuses Vairao :

Projet reconstruction centre Tefaao Vairao

« C’est essentiel pour notre avenir »

« On est content de pouvoir participer à ces réunions, vu qu’on occupe déjà le site pour nos séances. On est directement concerné par ce projet. À notre niveau, par exemple, il faut que ce soit plus spacieux pour les besoins de développement de notre activité sportive. C’est une question de confort, mais aussi : pas de locaux, pas de sport, donc c’est essentiel pour notre avenir. En attendant, on va voir comment on peut s’organiser pendant les travaux ».

Fabiola Hauata, présidente de l’association de jeunesse Taure’a no Vavi :

Projet reconstruction centre Tefaao Vairao

« On a hâte ! »

« Il faut des salles de sport, c’est très bien, mais en ce qui nous concerne, on a plutôt besoin de salles de formation, de rencontre et de partage. On veut aider les jeunes à se former dans différents domaines avec des intervenants. On vient de finir une formation au code de la route, par exemple. Ce que j’apprécie, c’est qu’il y aura un gestionnaire pour gérer la réservation des salles par les associations. On a hâte ! ».

Jonathan Tarihaa, maire délégué de Vairao :

« Éviter à la population de Taiarapu-Ouest de se déplacer à Papeete »

Projet reconstruction centre Tefaao Vairao

« Ce projet remonte à 2014, mais on a vraiment commencé à travailler dessus sous cette mandature, à partir de 2020, vu qu’il figure dans notre profession de foi pour l’accompagnement de nos administrés. Le site est en partie occupé par des associations bien impliquées, et ça tourne ! L’idée, c’est d’éviter à la population de Taiarapu-Ouest de se déplacer à Papeete avec des activités, des formations et une médiathèque sur place. Ce sera un vrai outil de travail pour tout le monde.

Dans le cadre de la réalisation de ce projet, notre souci, c’est aussi de trouver une solution pour accueillir les associations sportives pendant les travaux. On a pensé à l’arrière de la salle omnisports de Vairao, actuellement occupé par une partie des services techniques, avec quelques travaux. Et peut-être aussi travailler avec le club de boxe pour essayer de se partager les autres locaux ? On peut également envisager de phaser les travaux en deux, d’autant que nous avons fait quelques rénovations sur les deux premières salles, pour que tout ne soit pas cassé d’un coup. On verra si c’est faisable. Ce sont des pistes ».