Moetai Brotherson va se rendre en Nouvelle-Calédonie pour la venue d’Emmanuel Macron

Il a été décidé en pré-conseil des ministres, ce lundi 17 juillet, que Moetai Brotherson devait se rendre en Nouvelle-Calédonie, lors de la visite du président Macron sur le Caillou (Crédit : Facebook Tavini Huira'atira)
Le président de la Polynésie française, Moetai Brotherson, informe qu'il se rend a Paris du 21 janvier au 29 janvier 2024. (Crédit : FB Tavini Huira'atira)
Temps de lecture : < 1 min.

Le président de la République, Emmanuel Macron, sera en Nouvelle-Calédonie du 24 au 27 juillet prochains. Son deuxième déplacement sur le Caillou, depuis son élection, est la première étape d’un voyage qui se poursuivra ensuite aux Vanuatu et en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Le chef de l’Etat a indiqué vouloir “réengager la France” dans cette région (…) Mettre la Nouvelle-Calédonie “au cœur” de son “rayonnement à l’international” et de ses “intérêts stratégiques dans l’Indopacifique”. Ce voyage sera bien entendu l’occasion pour le président Macron de tenter d’apaiser les tensions et de trouver une voie de conciliation entre indépendantistes et loyalistes à l’approche des élections provinciales prévues en mai 2024.

Le président polynésien Moetai Brotherson, se rendra, avec ses conseillers, en fin de semaine en Nouvelle-Calédonie, afin d’aller soutenir ses homologues du Front de libération nationale kanak et socialiste (FNLKS) dans leur engament à l’accession à l’indépendance.

Ce voyage sera aussi l’occasion pour Moetai Brotherson de renforcer la position du Pays dans la stratégie Indopacifique mais aussi une opportunité d’obtenir une réponse de l’État quant à sa participation ou non aux négociations prévues en octobre prochain à l’Organisation des Nations unies (ONU).

Aucune rencontre en tête-à-tête avec Emmanuel Macron n’a pas pour le moment été arrêtée.