Moetai Brotherson à Paris : valise perdue, stade de France et nombreux rendez-vous

Il a été décidé en pré-conseil des ministres, ce lundi 17 juillet, que Moetai Brotherson devait se rendre en Nouvelle-Calédonie, lors de la visite du président Macron sur le Caillou (Crédit : Facebook Tavini Huira'atira)
Le président de la Polynésie française, Moetai Brotherson, informe qu'il se rend a Paris du 21 janvier au 29 janvier 2024. (Crédit : FB Tavini Huira'atira)
Temps de lecture : 2 min.

Moetai Brotherson est arrivé à Paris jeudi 7 septembre en matinée pour une série de rencontres jusqu’au 14 septembre. 

Après avoir “enchaîné les rendez-vous”, le président a pris le temps de passer une annonce sur sa page Facebook : il a perdu sa valise à l’aéroport. Il semblerait qu’un voyageur ait pris son bagage par erreur sur le carrousel. Il a donc donné le numéro de téléphone de la Délégation de la Polynésie française pour que la personne qui dispose de la valise puisse la rendre.

“Dans cette valise il n’y a pas d’argent, pas d’électronique de valeur, pas de documents compromettants la sécurité mondiale … juste mes slips, mes shorts et t-shirts, mes (vieilles) chaussures de marche, des socks, des lavalava grande taille et des chemises à fleurs taillées sur mesure pour mes mensurations de rêve… Il y a aussi une petite sacoche contenant un respirateur… Bref, rien de très passionnant, ni qui vaille la peine de voir la police débarquer chez vous” raconte le président non sans humour.

Moetai Brotherson trouvera certainement un moyen de se vêtir pour assurer ses “nombreux rendez-vous”. Il ira à la rencontre d’acteurs du tourisme et notamment de jeunes polynésiens qui travaillent dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration. 

Côté ministères, il devrait avoir des entretiens avec le ministre délégué aux Outre-mer, le ministre de l’Education, le ministre de l’Economie, le secrétaire d’Etat à la mer et le président Emmanuel Macron. 

Au menu également de son séjour à Paris : des échanges avec des organismes de financement et des entreprises de la grande distribution.

Enfin, invité par le président de la République, il aura la satisfaction d’assister, au stade de France, au match d’ouverture de la Coupe du monde de rugby entre la France et la Nouvelle-Zélande. 

“Nous avons toujours ce dilemme, nous Polynésiens, All Blacks ou XV de France… Objectivement le XV de France a plus de chances de l’emporter” a t-il prédit”