Port autonome – Le conseil d’administration vote un règlement spécial de police

(Photo Port autonome)
Ce projet, porté par le Port autonome de Papeete (PAP) depuis 2018, avec le concours actif de la direction régionale des douanes, est prévu d’être opérationnel en juin 2024, après une phase d’expérimentation avec les entreprises de la place. (Photo : Port autonome)
Temps de lecture : < 1 min.

Ce mardi matin, le conseil d’administration du Port autonome de Papeete (PAP), présidé par Jordy Chan, ministre des Grands travaux, de l’Équipement, en charge des Transports aériens, terrestres et maritimes, a émis, à l’unanimité, un avis favorable à l’établissement d’un règlement particulier de police du terminal de commerce international de Motu Uta et formulé le voeu que le conseil des ministres adopte le projet d’arrêté approuvant ce texte. 

Le règlement prévoit les règles d’accès, de circulation et de stationnement des véhicules, des personnes et des engins afin d’assurer la sécurité des usagers et des biens du terminal de commerce international. Sont ainsi encadrées les conditions d’accès au terminal, celles relatives aux marchandises et à la manutention portuaire. 

Le texte rappelle également les obligations en matière de propreté, de santé, d’hygiène et d’environnement applicables dans la zone. 

Le président du conseil d’administration et le directeur général du Port autonome de Papeete ont souligné l’importance de ce texte permettant d’améliorer les conditions de travail des professionnels de la zone et de donner la possibilité à l’Établissement public, Port autonome de Papeete, de faire appliquer des règles claires et de sanctionner le non-respect de ces exigences. La sécurité des personnels travaillant dans la zone est une priorité et la mise en oeuvre de ce règlement de police y contribuera. 

Selon le Port autonome, le projet est attendu depuis plusieurs années par les professionnels du secteur, entreprises de manutention portuaire et agents maritimes qui ont été consultés.