Black-out : une casse mécanique sur un isolateur à l’origine du problème

Hervé Dubost-Martin, président-directeur général de Transport d’Electricité en Polynésie (TEP), explique que la coupure de courant générale sur l'île de Tahiti, ce 24 novembre, est due à une casse mécanique, vers 7h10, sur un isolateur au niveau d’un sectionneur 90 000 Volts, sur le site de la Punaruu, à Punaauia. (Crédit Photo : TEP)
Temps de lecture : 2 min.

Le Black Friday s’est transformé en “Black Out Friday“, ce vendredi 24 novembre, sur toute l’île de Tahiti. Une coupure générale d’électricité qui a duré environ quatre heures.

Contacté par téléphone, Hervé Dubost-Martin, président-directeur général (PDG) de Transport d’Electricité en Polynésie (TEP), explique que l’origine du problème est née d’une “casse mécanique sur un isolateur au niveau d’un sectionneur 90 000 Volts”, sur le site de la Punaruu, à Punaauia. Cet isolateur avait une quinzaine d’années mais, à priori, n’était pas obsolète selon le PDG. Le réseau a été réorganisé et la pièce sera changée.

La casse a eu lieu vers 7h10, avec les conséquences que l’on connaît, plus de courant sur toute l’île. Le PDG explique que le poste de la Punaruu est “le nœud du système électrique de Tahiti” et que toute casse entraîne malheureusement ce type d’évènement et de désagréments.

Il explique qu’il aura fallu environ une heure et demie à deux heures pour diagnostiquer le problème, sécuriser, isoler le défaut et déterminer un plan de reconstruction. Une reconstruction /réorganisation du réseau qui a pu débuté vers 9h30, poursuit Hervé Dubost-Martin.

Un problème n’arrivant jamais seul, le PDG de la TEP explique que lors de cette reconstruction, des problèmes sont également survenus dans le poste de la centrale de Vairaatoa, située à Papeete.

Hervé Dubost-Martin indique que le courant a pu être plus rapidement rétabli pour l’Ouest et Sud de l’île, grâce à une alimentation en hydroélectricité. La côte Est a, quant elle, été le plus longtemps impactée par la coupure générale.

Le communiqué de EDT Engie – Black-out : explication et résolution

“Une coupure d’électricité est survenue ce matin 7h01 sur l’ensemble du réseau de l’île de Tahiti. Les premiers clients ont commencé à être réalimentés dès 7h50 et les derniers peu avant midi.

Un incident sur le poste PIM 90 kV Punaruu du réseau de transport de l’électricité TEP est à l’origine de ce black-out (similaire au black-out de 2019). Le poste PIM 90 kV est le cœur du réseau électrique de Tahiti, c’est pourquoi les défaillances importantes sur cet équipement ont des conséquences majeures sur le réseau de Tahiti. 

Toutes les équipes EDT ont été immédiatement mobilisées pour rétablir la fourniture de l’énergie dans les meilleurs délais. L’alimentation a pu se faire progressivement grâce à nos agents. À 9 heures, 25% de la clientèle située dans la zone entre Punaauia et Faaone avait été réalimentée. La zone entre l’aéroport et Tipaerui était rétablie à 10 heures. Les 2/3 de la clientèle situées entre l’avenue Bruat et le PK 40 de Hitia’a du côté de Taravao ont été réalimentés à 11 heures. À midi, l’ensemble de la clientèle avait du courant.

À l’heure actuelle, le réseau de Tahiti reste coupé en deux sous réseaux distincts contrairement au fonctionnement ordinaire. Un réseau 90 kV alimentant la ville depuis la Punaruu et la Maroto et un réseau 30 kV alimentant une partie de Punaauia, la côte ouest et la zone sud « Secosud ».

Le réseau sera remis en configuration normale dès le retour en exploitation des éléments défaillants du PIM 90 kV TEP. En attendant, des difficultés à faire face à des aléas d’exploitation sont possibles.

Nous communiquerons dès le retour d’une situation normale.

EDT a tout mis en œuvre pour informer notre clientèle en temps réel. 

EDT s’excuse pour la gêne occasionnée et vous remercions de votre compréhension.”

Lire aussi notre article sur les commerçants de Papeete : Friday Black Out !