La “touche finale” pour le terminal de croisière à Papeete

Le bâtiment devrait être inauguré durant le 1er trimestre 2024, soit seulement deux ans après la pose de la première pierre. Le terminal aura une capacité d'accueil de 2 000 personnes. (Photo : SB/LDT)
Temps de lecture : 2 min.

La première pierre du terminal de croisière, sur le front de mer à Papeete, a été posée en mars 2022. Il n’aura fallu que deux ans pour que l’ouvrage, destiné à l’accueil des paquebots et croisiéristes, voit le jour, puisque l’inauguration est prévue pour le 1er trimestre 2024. Le projet, conçu par le cabinet Tropical Architecture a, au final, coûté 2 milliards de francs, pour un budget initial de 1,75 milliards de francs.

(Photos : SB/LDT)

Impossible de passer sur le front de mer sans voir le nouvel édifice. Celui-ci, construit sur trois niveaux, est aménagé comme suit : une bagagerie de 750 m², une salle d’enregistrement de 700 m², une salle destinée aux artisans de 300 m² ainsi, deux salles d’exposition sur 500 m² au total et un parking souterrain de 205 places , indique Charles Lacombe, gérant du cabinet d’architecture.

Le terminal a une capacité d’accueil de 1 400 personnes, pouvant aller jusqu’à 2 000 personnes maximum. Au total, ce sont environ quinze entreprises et entre 150 et 200 personnes qui se succèdent jusqu’à aujourd’hui pour la concrétisation du projet.

Pas de passerelle, pour le moment, pour relier le terminal à la ville

Du côté du concept architectural, le futur bâtiment, à l’architecture voulue intemporelle, se veut bioclimatique. Tout a été conçu afin que les pièces soient aérées de façon naturelle en permanence. Un bac de récupération d’eau a aussi été installé afin d’alimenter les toilettes de l’édifice mais aussi pour irriguer l’ensemble de la végétation qui se voudra luxuriante et qui entourera la toiture du terminal.

(Photos : SB/LDT)

Initialement, une passerelle, permettant de traverser la route, devait relier le terminal à la ville. Relevant du champ de compétences du ministère des Grands travaux, celui-ci explique que le projet devrait se faire mais que, pour le moment, rien n’a encore été arrêté. Des études doivent être lancées, un premier projet avait vu le jour mais il a été retoqué, en raison de coûts trop conséquents.

Décès de Pierre Lacombe, fondateur de Tropical Architecture

Pierre Lacombe (Crédit : Tropical Architecture)

Le fondateur de l’agence Tropical Architecture, Pierre Lacombe, est décédé, ce dimanche 3 décembre, à l’âge de 83 ans, comme l’annoncent nos confrères de Radio 1. L’architecte, arrivé dans les années 60 au fenua, a contribué à des projets tels que de grands hôtels de la place, comme le Saint Régis ou le Conrad à Bora Bora ou encore, plus récemment, le Hilton Hotel Tahiti de Faa’a. Le territoire lui doit également des bâtiments comme la présidence du Pays ou bien encore la gare maritime de Papeete.

La rédaction de La Dépêche de Tahiti présente ses sincères condoléances à sa famille et ses proches.