Construction d’une salle omnisports à Mahaena et d’un CJA à Papeno’o, et inauguration du Fare Paana

Hitia’a O Te Ra était en fête, ce mardi. Trois cérémonies ont réuni des représentants de l’État, du Pays et de la commune, sans oublier la population (Photos : Commune de Mahaena/Hitia'a O Te Ra).
Temps de lecture : 2 min.

Mardi 05 décembre 2023, il régnait un esprit de fête à Hitia’a O Te Ra, où trois cérémonies ont réuni des représentants de l’État, du Pays et de la commune, sans oublier la population.

Une salle omnisports pour Mahaena

La matinée a commencé par la pose de la première pierre de la future salle omnisports de Mahaena, à l’arrière de la mairie annexe. Un moment “historique” synonyme de “nouveau souffle” pour la plus petite des quatre communes associées, la seule qui n’était pas encore dotée d’un tel équipement. “Il y a longtemps que Mahaena faisait cette demande au conseil municipal”, nous a confirmé Teuira Letourneux, premier adjoint au maire de Hitia’a O Te Ra. Un an et demi de travaux sont prévus pour une surface “d’environ 1.000 m2 incluant “plusieurs box”. Cofinancé par l’État, l’Agence Nationale du Sport (ANS), le Pays et la commune, le chantier se chiffre à près de 226 millions de francs.  

Des locaux communaux rénovés, en partie dédiés à la location

Dans la foulée, à Papeno’o, le Fare Paana a été inauguré par le maire, Henri Flohr, et l’administratrice des Îles du Vent, Anna Nguyen. Situés à proximité de la mairie, ces locaux communaux ont été rénovés. Quatre bureaux sont conservés pour les services techniques et le bureau du maire, tandis que les autres sont destinés à la location pour “attirer de nouvelles activités et de nouveaux services dans la commune, comme un dentiste, un kinésithérapeute, l’OPT, etc.”, indique Teuira Letourneux, tout en étant une source de recettes pour la municipalité.

Reconstruction du CJA de Papeno’o

Sur un terrain voisin, la première pierre du nouveau CJA de Papeno’o a été posée, en présence de l’inspecteur des Centres pour Jeunes Adolescents, Matani Kainuku. Ce projet s’inscrit dans le cadre d’un cofinancement entre l’État, le Pays et la commune. “On a déjà un CJA, mais il se fait vieux, car le bâtiment a été construit il y a plus de 40 ans. Au lieu de rénover, on a préféré reconstruire pour éviter de fermer le CJA. Une fois les travaux terminés, les élèves pourront investir les nouveaux locaux et la mairie pourra récupérer le site actuel”, explique le premier adjoint au maire. La durée du chantier est fixée à 14 mois. L’ouverture du nouveau CJA de Papeno’o devrait donc intervenir début 2025.