1 000 élèves du conservatoire réunis à To’ata pour célébrer les arts traditionnels

Rendez-vous ce mercredi 13 décembre, à partir de 15 heures, pour un spectacle gratuit (Photo : CAPF).
Temps de lecture : < 1 min.

À l’occasion de la journée portes ouvertes des arts traditionnels du conservatoire artistique de la Polynésie française (CAPF), mercredi 13 décembre, la section présentera un spectacle de deux heures, place To’ata, à partir de 15 heures. Près de 1 000 élèves, toutes les disciplines confondues, sont engagés : danse traditionnelle, himene, arts oratoires et formations instrumentales. L’entrée est libre et gratuite.

Cette journée est également l’occasion pour l’établissement  de mettre en lumière les classes à horaires aménagés des écoles et des collèges partenaires (environ 400 élèves) et les classes spéciales du lycée Paul Gauguin, notamment les élèves de terminale qui passeront, cette année, le premier baccalauréat “danse traditionnelle”.

“Des moments de partage attendrissants et envoûtants”

Le spectacle se définit selon un rituel bien précis. On débute par les pehe annonçant l’ouverture du spectacle, suivis du discours de bienvenue du directeur Fabien Mara-Dinard, puis des ‘orero de salutation des élèves de John Mairai, et enfin le fameux rauti fenua, la danse de paix et de force des ‘aito et des tamahine de l’école. 

Toutes les classes d’âge des disciplines traditionnelles participent à l’évènement. Des petites étoiles de la danse qui font leurs premiers pas à To’ata (de 3 à 6 ans) jusqu’aux danseuses et danseurs de niveau avancé, en passant par les mamans, dont le passage est également très attendu.

La réussite et l’originalité de ce spectacle tient également aux compositions des musiciens et créateurs de l’orchestre traditionnel du conservatoire, dont l’énergie et le savoir ne sont plus à démontrer. Il en est de même des chorégraphies des professeurs de danse, recherchées et partagées avec tous les niveaux.

Pratique

Journée “portes ouvertes” des arts traditionnels du conservatoire de Polynésie française.

Mercredi 13 décembre 2023, à partir de 15 heures, place To’ata à Papeete.

Entrée libre et gratuite.