Pacifique – La Nouvelle-Calédonie placée en “risque extrême” de feu

La Nouvelle-Calédonie connaît une importante sécheresse et est balayée par des vents de forte intensité en lien avec le phénomène El Niño. (Photo archives Les Nouvelles Calédoniennes)
La Nouvelle-Calédonie connaît une importante sécheresse et est balayée par des vents de forte intensité en lien avec le phénomène El Niño. (Photo archives Les Nouvelles Calédoniennes)
Temps de lecture : < 1 min.

La quasi-totalité de la Nouvelle-Calédonie, en plein été austral, a été placée ce lundi 11 décembre en “risque extrême” d’incendie par la direction de la sécurité civile alors que l’archipel du Pacifique est touché par une importante sécheresse.

Sur l’ensemble du territoire calédonien, les feux à usages non domestique sont interdits, de même que l’accès aux massifs forestiers sensibles. Il est également proscrit de fumer en forêt.

Seule la province des Îles Loyauté, au large de la côte est de la Grande-Terre, est classée en “risque très élevé”.

La Nouvelle-Calédonie connaît une importante sécheresse et est balayée par des vents de forte intensité en lien avec le phénomène El Niño. Au mois de septembre, Météo-France avait relevé un déficit de pluie de l’ordre de 35% entre mai et août, période précédant le début de la saison sèche.

Selon l’observatoire de l’environnement de Nouvelle-Calédonie, entre 10.000 et 30.000 hectares de forêts sont brûlés chaque année en Nouvelle-Calédonie.

AFP