Convention entre Mahana O’Hiupe et TEP pour raccorder la ferme solaire 8 MW

Cette centrale agrisolaire, dont le raccordement est prévu à partir du 1er juillet 2024, devrait générer près de 12 GWh par an, soit plus de 2% de la production totale d’électricité en Polynésie française. (Photo TEP)
Cette centrale agrisolaire, dont le raccordement est prévu à partir du 1er juillet 2024, devrait générer près de 12 GWh par an, soit plus de 2% de la production totale d’électricité en Polynésie française. (Photo TEP)
Temps de lecture : < 1 min.


La société TEP (Transport d’Energie électrique en Polynésie) et la société Mahana O’Hiupe du groupe Siu, ont signé une convention pour le raccordement d’une centrale solaire de 8 MW au Réseau Public de Transport d’énergie électrique à Taravao.

Ce projet est un lauréat de l’appel à projets (tranche 1) de la Polynésie française portant sur la réalisation et l’exploitation d’installations photovoltaïques avec stockage sur l’île de Tahiti, dans le cadre de la politique de développement des énergies renouvelables de la Polynésie française.

Les deux parties œuvrent communément afin d’accompagner la transition énergétique et les mutations attendues dans le secteur de la production d’énergie électrique.

Cette centrale agrisolaire, dont le raccordement est prévu à partir du 1er juillet 2024, devrait générer près de 12 GWh par an, soit plus de 2% de la production totale d’électricité en Polynésie française.

Innovante et une première, la ferme agrisolaire Mahana O’Hiupe permettra également de poursuivre l’élevage de bovins du propriétaire foncier, contribuant ainsi à l’autonomie alimentaire de l’île.
Cette convention entre TEP et Mahana O’Hiupe est la première d’une série de collaborations avec les lauréats de l’appel à projets (AAP1) qui avait été lancé par le Gouvernement.