Miss France : les stéréotypes sur la féminité, “ça doit changer”, selon la coiffeuse d’Eve Gilles

"Quand elle m'en a parlé, je lui ai dit +Fais ça avec les cheveux courts+, limite je ne lui ai pas laissé trop le choix", sourit la coiffeuse de Miss France 2024. (Photo AFP).
"Quand elle m'en a parlé, je lui ai dit +Fais ça avec les cheveux courts+, limite je ne lui ai pas laissé trop le choix", sourit la coiffeuse de Miss France 2024. (Photo AFP).
Temps de lecture : 2 min.

Dans son salon de coiffure au cœur des Flandres, Élise Legrand, qui a coupé les cheveux de la nouvelle Miss France Eve Gilles, se réjouit de sa victoire, prouvant selon elle qu’“on peut être féminine avec les cheveux courts”.

“Qu’on ait les cheveux courts ou les cheveux fins, qu’on soit mince ou un peu plus ronde, on garde sa féminité”, martèle Élise Legrand, qui arbore elle-même de courts cheveux roux. “C’est par ce genre de petits messages qu’on doit dire que ça doit changer”.

Ses propos rejoignent ceux d’Eve Gilles, première Miss France aux cheveux courts, qui avait déclaré samedi soir, pendant la compétition, que “personne ne doit vous dicter qui vous êtes”.

Avec cette coupe, “on ne peut pas dire qu’Eve a perdu sa féminité. Au contraire, ça l’affirme”, ajoute Élise Legrand, qui possède depuis deux ans son propre salon dans une rue commerçante du centre de Bergues (Nord), la ville où se déroule le film Bienvenue chez les Ch’tis (2008).

“Ça change vis-à-vis du stéréotype des filles aux cheveux longs. C’est une nouvelle image : on peut être féminine avec les cheveux courts”, complète-t-elle.

Dans son petit salon aux murs blancs décoré pour les fêtes, les clientes qui se succèdent lundi après-midi ont toutes un mot de félicitations, une question sur Eve Gilles. Au mur s’affiche un mot de remerciements signé de celle-ci, à l’époque où elle n’était “que” Miss Hersin-Coupigny (Pas-de-Calais).

Selon Élise Legrand, ce choix de coupe a été fait en amont du premier concours de miss auquel Eve Gilles a participé, à Hersin-Coupigny. “Quand elle m’en a parlé, je lui ai dit +Fais ça avec les cheveux courts+, limite je ne lui ai pas laissé trop le choix“, sourit la coiffeuse.

Sa cliente de 20 ans lui avait déjà demandé par le passé de lui couper les cheveux courts, “puis elle les avait laissés repousser un petit peu”. Or Élise Legrand “avait une préférence” pour la version courte, précise-t-elle. Elle lui donnait “un nouveau style, une nouvelle prestance”.

La nouvelle Miss France “a un petit visage fin et carré au niveau de la mâchoire. Le fait de couper plus court, ça illumine beaucoup plus son visage et on voit beaucoup mieux ses yeux”, complète la coiffeuse, pour qui ce choix s’adaptait à “la nouvelle image qu’ils veulent donner de Miss France“, avec des critères modernisés et plus inclusifs.

AFP