Un réveillon de Noël à la Présidence pour 425 sans-abris

Une initiative ponctuelle, mais qui a permis d'offrir quelques heures de réconfort aux personnes et familles sans domicile fixe de Tahiti (Photos : Présidence).
Temps de lecture : 2 min.

Pas question de déroger à cette tradition qui s’inscrit dans l’esprit de Noël. Jeudi 21 décembre 2023, 425 sans-abris et familles sans domicile fixe de Tahiti ont répondu à l’invitation lancée par le Pays. De 16 heures à 21 heures, il sont été reçus à la Présidence pour partager un repas festif avec les membres du gouvernement, dont le président Moetai Brotherson et la ministre des Solidarités, Minarii Chantal Galenon, ainsi que plusieurs élus de l’Assemblée de la Polynésie française, qui se sont attablés avec leurs invités.

“Briser l’isolement”

Une maraude, à laquelle a participé le président du Pays, a précédé le rassemblement afin d’encourager les plus hésitants à se joindre à cette initiative ponctuelle, mais inclusive, qui vise à “redonner une certaine dignité humaine et à briser l’isolement auquel ils sont souvent confrontés”, précise un communiqué de la Présidence. Outre ce réconfort de quelques heures, cette démarche a aussi pour vocation de “sensibiliser le grand public” pour “une prise de conscience collective”.

Des animations ont été proposées aux familles et plusieurs confessions religieuses ont animé la soirée. Des stagiaires de la filière métiers de l’accueil, du tourisme et de l’hôtellerie du Régiment du Service Militaire Adapté (RSMA) et du Centre de Formation Professionnelle pour Adultes (CFPA) se sont joints à l’initiative, ainsi que de nombreux bénévoles.

583 personnes sans domicile fixe en Polynésie

En 2023, la Direction des Solidarités, de la Famille et de l’Égalité (DSFE), en collaboration avec les associations Emauta, Te Vaiete et Te Torea, ont sondé plus de 425 personnes sans domicile fixe aux Îles-du-Vent, 43 aux Îles-Sous-le-Vent, 68 aux Tuamotu, 29 aux Australes et 18 aux Marquises, dont 250 qui vivent dans la rue.

Lire aussi

Accueil Te Vai-ete : le résultat d’une belle aventure humaine en faveur des sans-abris

SDF de la cathédrale : un centre d’accueil provisoire à Fare Ute