Aviation : 830 millions de francs pour permettre les vols de nuit vers Ahe et Anaa

Les pistes des aérodromes de Anaa (photo) et Ahe, respectivement construits en 1976 et 1996, sont, depuis octobre, équipés d'un balisage lumineux. (Photo : Présidence de la Polynésie française)
Les pistes des aérodromes de Anaa (photo) et Ahe, respectivement construits en 1976 et 1996, sont, depuis octobre, équipés d'un balisage lumineux. (Photo : Présidence de la Polynésie française)
Temps de lecture : < 1 min.

590 millions de francs pour la piste de l’aéroport de Ahe et 240 millions de francs pour celle de Anaa. Au total, ce sont 830 millions de francs qui ont été investis, via un co-financement État/Pays, afin d’équiper d’un balisage lumineux les pistes des deux aérodromes.

Les travaux, finalisés en octobre dernier, sont actuellement contrôlés par les services compétents de l’État afin de pouvoir être homologués. En plus de pouvoir accueillir des vols commerciaux de nuit, ce balisage sera d’une grande aide pour le travail des secours, lors des évacuations sanitaires.

Désormais, les ATR 42 et ATR 72, seront en mesure d’atterrir de nuit sur la piste de Ahe, longue de 1240 mètres et celle d’Anaa, longue de 1500 mètres. Les deux aérodromes ont été construits en 1996 pour le premier et en 1976 pour le second.

Sur l’année 2022, 9655 passagers sont passés par l’aéroport de Ahe, soit une augmentation de +99,3 % par rapport à 2019. Anaa n’est pas en reste puisque son aérodrome a vu passer 3932 passagers l’an dernier, soit une augmentation de +78,2 % comparé à 2019.

Les aérodromes dotés d’un balisage lumineux

  • Fakarava
  • Hao
  • Huahine
  • Moorea
  • Nuku Hiva
  • Raivavae
  • Rurutu
  • Tubuai
  • Makemo
  • Ahe
  • Anaa