Fiu d’attendre le bus pour rien ? Des QR codes comme solution

Plusieurs rendez-vous ont été programmés afin de se diriger vers l'élaboration d'une convention collective des employés de ce secteur.
Plus de 450 bornes d’informations seront équipées de ce système de QR codes qui détecte le passage des nouveaux véhicules de transport en commun aux différents points arrêts de la ligne et qui re-calcule en temps réel le temps d’attente estimé en fonction de l’affluence et des conditions de circulation des bus.(Photo : archives LDT)
Temps de lecture : < 1 min.

D’ici la fin de cette année, il sera désormais possible pour les usagers du réseau de transport en commun de Tahiti (RTCT), de savoir précisément, grâce à système de QR code disponible sur les bornes d’informations, à quelle heure passera le prochain bus qu’ils attendent.

L’opération, impulsée par Jordy Chan, ministre des Grands travaux et de l’Équipement, en charge des Transports aériens, terrestres et maritimes, est actuellement menée par la société exploitante du réseau du bus Tere Tahiti et vient compléter la récente opération de rénovation des arrêts de bus que le ministre avait engagé au début de sa mandature.

Au total, plus de 450 bornes d’informations seront équipées de ce nouveau système qui détecte le passage des nouveaux véhicules de transport en commun aux différents points arrêts de la ligne et qui re-calcule en temps réel le temps d’attente estimé en fonction de l’affluence et des conditions de circulation des bus.

A cela s’ajoute, pour les chauffeurs, l’installation dans les véhicules du réseau, d’un écran leur permettant de réguler leur vitesse et de se conformer au plus près possible des horaires affichés aux points d’arrêts. Aux terminus, un décompte indique l’heure exacte de prise de service au chauffeur pour se synchroniser avec les usagers.

QR pour “réponse rapide”

QR signifie “Quick Response” (réponse rapide).

Bien qu’ils puissent paraître simples, les codes QR sont en fait capables de stocker un nombre important de données. Cependant, peu importe la quantité de contenu qu’il présente, lorsqu’il est scanné, le code QR doit permettre à l’utilisateur d’accéder instantanément aux informations, d’où son nom de code de réponse rapide.