Éliane Tevahitua a rencontré Valery Wichman, activiste LGBTQIA+

(Photo : La présidence)
Temps de lecture : 2 min.

Éliane Tevahitua, vice-présidente de la Polynésie française, a reçu le jeudi 28 décembre, Valery Wichman, militante et activiste LGBTQIA+, et membre du cabinet du Premier ministre des Îles Cook-Kūkī ‘Airani, selon un communiqué du Pays

Valentino “Valery” Wichman, a été admise au Barreau de la Haute Cour de Justice de Nouvelle-Zélande en 2016. Elle est conseiller juridique du gouvernement des Îles Cook, directrice “Central Policy and Planning” auprès du Premier ministre et présidente de l’association Te Tiare, la plus ancienne association LGBTQIA+ des îles Cook.

Elle a été particulièrement active dans le contexte de la décision du gouvernement des Îles Cook de dépénaliser l’homosexualité, décision effective au 1er juin 2023. Plusieurs Pays du Pacifique criminalisent encore l’homosexualité : Kiribati, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Samoa, Îles Salomon, Tonga ou encore Tuvalu.

Le gouvernement invité aux célébrations du ‘Epetoma Te Anuanua

Dans ce contexte, Valery Wichman a invité le gouvernement polynésien à participer aux célébrations “‘Epetoma Te Anuanua” qui seront organisées du 14 au 20 avril 2024 à Rarotonga à l’occasion du premier anniversaire de la dépénalisation de l’homosexualité aux Îles Cook.

La Vice-Présidente a rappelé la tenue de la table ronde “Nos voix, nos droits et notre Pacific Way”, les 7 et 8 novembre dernier, première réunion abordant dans le Pays les sujets LGBTQIA+ avec la société civile et les confessions religieuses, en présence des ambassadeurs chargés de l’égalité des genres de l’Australie, de France et de Nouvelle-Zélande. Les Îles Cook, invitées à la table ronde, avaient été retenues par la tenue à Rarotonga, à la même époque, du 52e Forum des Îles du Pacifique.

Valery Wichman adressera à la vice-présidente les documents de stratégie LGBTQIA+ que l’association Te Tiare a, en partie, finalisée pour le gouvernement des Îles Cook, qui devrait prochainement se doter d’un ensemble de mesures sur l’égalité des genres essentiellement axées sur la santé, l’éducation, la culture et le développement des capacités, à l’instar de la politique sectorielle LGBTQIA+ en cours d’élaboration par la vice-présidente du Pays.

Valery Wichman, qui recevra prochainement à l’Ambassade de France à Wellington, en Nouvelle-Zélande, une distinction Franco-Allemande pour la promotion des Droits de l’Homme, coopèrera avec Éliane Tevahitua pour la promotion de l’égalité des genres dans la région Pacifique.

La Vice-Présidente envisage de s’associer aux Îles Cook pour concevoir ensemble l’organisation d’un prochain évènement sur ce thème, en lien avec l’ONG ILGA Oceania qui dispose maintenant, depuis peu, d’une antenne basée en Polynésie française.