Comparution immédiate – Il donne des coups à sa voisine en représailles puis s’excuse

Une audience en comparution immédiate s'est déroulée ce lundi 8 janvier au tribunal de Papeete. (Photo : SG/LDT)
Temps de lecture : < 1 min.

Le jeune homme, 25 ans, présenté devant le tribunal de Papeete lundi 8 avril, en comparution immédiate, s’est lancé depuis peu dans la vente de paka à Teva I Uta. Les affaires tournent mais, suspecté par les autorités de trafic de stupéfiants, il s’en prend le 4 janvier à une voisine car il croit que celle-ci l’a dénoncé. Il lui donne un coup de poing au visage et des coups de pied au tibia. 

C’est pour cet acte de violence que le jeune homme, jusqu’ici au casier judiciaire vierge, comparaît devant la justice. 

La victime, hospitalisée à Taravao, qui dit ne pas avoir dénoncé son agresseur, a obtenu une incapacité totale de travail (ITT) de 7 jours. 

“Elle n’est pas dans la salle car tu t’es excusé et tu lui as donné 5 000 francs pour ses blessures” souligne le président. Toutefois, le magistrat revient sur les trafics du prévenu. Début janvier, du paka est retrouvé à son domicile. Le prévenu reconnaît qu’il consomme de l’herbe, qu’il vend une dizaine de sticks par semaine et aussi qu’il échange du paka contre de l’Ice. 

Le président déplore le comportement du jeune homme alors que celui-ci a une autre activité plus saine, il vend des plats confectionnés par son cousin. “C’est un bon gars” dira d’ailleurs le cousin venu témoigner à la barre. “J’ai tout arrêté, je vis avec ma copine chez mes parents” assure pour sa part le prévenu. 

Suivant les réquisitions du procureur et l’approbation de la défense, le tribunal a condamné le jeune homme à 6 mois d’emprisonnement avec sursis et obligation de soins.