Marama Nui a enregistré une production hydroélectrique record en décembre

(Photo : DR)
Temps de lecture : < 1 min.

Marama Nui, la filiale de l’entreprise Électricité de Tahiti dédiée à l’énergie hydroélectrique, a battu un nouveau record de production hydroélectrique au mois de décembre. Ce chiffre jugé “excellent” est une nouvelle fois la conjonction de plusieurs éléments indispensables.

Une météo favorable (pluviométrie élevée sans crues dévastatrices dans les vallées équipées), une excellente disponibilité des ouvrages hydroélectriques et du réseau de transport de la Société de Transport d’Énergie électrique en Polynésie (TEP), complétées par un placement d’énergie optimal. Le placement d’énergie est optimisé par la mise en service le générateur virtuel Putu Uira et par le fonctionnement au gasoil de la centrale de la Punaruu, ce qui donne de la souplesse et libère de la place aux énergies renouvelables.

Pour rappel, Putu Uira est un générateur virtuel qui sécurise le réseau électrique. Il favorise le placement des EnR dans le mix énergétique, tout en réduisant le fonctionnement des groupes de la centrale thermique de la Punaruu. En effet, il est capable de fournir immédiatement de l’énergie durant 20 minutes, laissant le temps de démarrer un groupe de la centrale en toute maîtrise de la situation. De ce fait, il n’est plus nécessaire de maintenir en fonctionnement un groupe thermique en fonction “secours”. Les économies sont notables (6 000 h de marche par an, et environ 3 000 tonnes de carburant consommé en moins)

(Avec communiqué d’EDT Engie)

Les records journaliers, hebdomadaires et mensuels ont été battus en décembre. La production hydroélectrique mensuelle représente 63 % de l’énergie consommée sur Tahiti en décembre (l’année 2023 étant normale à cause des 6 premiers mois de sécheresse).