Le Pays réglemente le plan d’eau aux abords de la commune de Taiarapu Ouest

Temps de lecture : < 1 min.


Depuis plusieurs années le Pays a pour projet d’organiser, avec les communes, les usages et activités nautiques dans les lagons de Polynésie française afin de prévenir toute dégradation des écosystèmes marins et de limiter l’impact des navires dans nos eaux. La première étape de ce plan consiste à encadrer le mouillage et le stationnement des navires et notamment ceux exerçant des activités de plaisance ou de transport touristique, informe le communiqué du conseil des ministres de ce 10 janvier.

Un arrêté visant à règlementer les plans d’eau dans les eaux intérieures aux abords de la
commune de Taiarapu Ouest a été élaboré par le Pays en concertation avec les équipes
municipales.

Cet arrêté prévoit que :

  • Trois emplacements de mouillage soient dédiés aux navires de grand gabarit dans la baie
    de Tapuaeraha. Le premier sera destiné à l’accueil d’un navire de croisière (plus de 90m)
    et les deux autres au séjour de navires de 20 à 90m ;
  • Les navires de moins de 20m pourront mouiller dans deux zones. Ces zones seront
    équipées à terme de dispositifs d’ancrages écologiques (corps-mort) et le mouillage sur
    ancre sera interdit. Ces deux zones pourront accueillir un total de 8 navires ;
  • Les navires fréquentant l’ensemble de ces zones ne pourront séjourner plus de 48 heures
    sur le même emplacement ;
  • Les navires de moins de 7,5 m pourront mouiller dans d’autres emplacements du lagon
    à l’exception des passes et des chenaux de navigation. Ils devront néanmoins stationner
    dans des endroits adaptés, à l’écart des récifs ou massifs coraliens et la durée de leur
    mouillage sera limitée à 24 heures.
  • La vitesse sera limitée à 10 nœuds (environ 18km/h) dans les zones les plus étroites et
    dangereuses du lagon.