Selon Henley, le passeport français est actuellement “le plus puissant” au monde

La France, l'Allemagne, l'Italie, l'Espagne, le Japon et Singapour, les "meilleurs" passeports en 2024. (Photo DG/LDT)
La France, l'Allemagne, l'Italie, l'Espagne, le Japon et Singapour, les "meilleurs" passeports en 2024. (Photo DG/LDT)
Temps de lecture : 3 min.

Selon le rapport annuel du cabinet de conseil Henley & Partners, avec la possibilité d’entrer dans 194 pays sans visa, le passeport français est l’un des plus “puissants” au monde. Une première place que les Français partagent avec leurs voisins espagnols, allemands et italiens mais aussi avec les Japonais et les Singapouriens.

Au niveau régional, les passeports de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande sont classés en 6e position avec 189 destination, devant les Etats-Unis (188 destinations).

Le Chili est classé 15e avec 177 destinations.

Viennent ensuite, dans le Pacifique insulaire, les îles Salomon (41e, 134 destinations), les îles Samoa (42e, 132 destinations), Tonga (43e, 130 destinations), Tuvalu (44e, 128 destinations), Kiribati (47e, 124 destinations), la Micronésie et Palau (48e, 123 destinations), le Vanuatu (58e, 94 destinations) et enfin Fidji (59e, 91 destinations). A noter que la République de Chine populaire est classée au 62e rang avec 85 destinations.

Les passeports les moins “efficaces” proviennent de régions du monde le plus souvent réputées pour leur instabilité politique ou leurs guerres. On y retrouve ainsi, moins bien classés que la Corée du Nord, les territoires palestiniens, la Somalie, le Yémen, le Pakistan, l’Irak, la Syrie et enfin l’Afghanistan.

En 2023, la France faisait déjà figure de bon élève avec 193 pays accessibles sans visa, au côté de nombreux pays européens. Ainsi, les passeports finlandais et suédois permettaient d’entrer dans 193 pays sans visa tout comme le passeport sud-coréen. Le passeport belge et le passeport britannique permettaient de faire la même chose dans 191 pays.

L’index des passeports Henley est l’index original présenté comme étant le plus fiable classement de tous les passeports du monde selon le nombre de destinations auxquelles leurs titulaires peuvent accéder sans visa préalable.

L’index comprend 199 passeports et 227 destinations de voyage, afin d’offrir aux utilisateurs l’information la plus complète et la plus fiable. Avec des données historiques s’étalant sur 18 ans et des sources de données et études régulièrement mises à jour concernant les obligations liées aux passeports, l’indice est notamment un outil de référence standard pour les politiques gouvernementales.

L’index et son contenu sont basés sur des données fournies par l’Autorité du transport aérien international (IATA) et complétés, améliorés et mis à jour à l’aide de recherches internes approfondies et de données en ligne open source. Il est mis à jour mensuellement.

Pour chaque destination de voyage, si aucun visa n’est requis pour les titulaires d’un passeport d’un pays ou d’un territoire, alors un score de valeur = 1 est créé pour ce passeport. Un score de valeur = 1 est également appliqué si les titulaires d’un passeport peuvent obtenir un visa à l’arrivée, un permis de visiteur ou une autorisation de voyage électronique (ETA) à l’entrée dans la destination. Ces types de visa ne nécessitent aucune approbation gouvernementale avant le départ, en raison des programmes spécifiques d’exemption de visa en place.

Lorsqu’un visa est requis ou lorsqu’un titulaire de passeport doit obtenir un visa électronique approuvé par le gouvernement (e-Visa) avant le départ, une note de valeur = 0 est attribuée. Un score de valeur = 0 est également attribué si les titulaires d’un passeport ont besoin de l’approbation du gouvernement avant le départ pour obtenir un visa à l’arrivée, un scénario que nous ne considérons pas comme “sans visa”.

En 2023, le Japon en premier,
le passeport français à la sixième place

En 2023, le passeport japonais avait été classé comme le passeport le plus puissant au monde pour la sixième année consécutive, ex aequo avec le passeport singapourien qui a longtemps été le deuxième passeport le plus puissant au monde. Ces deux passeports permettaient de se rendre vers 193 destinations.

A la deuxième place, on retrouvait le passeport sud-coréen pour la troisième année consécutive. Ce passeport permettait de se rendre librement dans 192 pays du monde. La troisième place du classement était détenue par l’Allemagne et l’Espagne, qui permettaient de voyager dans 191 pays, suivis par la Finlande, l’Italie et le Luxembourg en quatrième place. Les passeports de ces trois pays permettaient de voyager librement dans 190 pays du monde.

Le passeport français était l’an passé le sixième du classement des passeports les plus puissants au monde, avec l’accès à 186 destinations. Il était ex aequo avec l’Irlande, les Pays-Bas, le Portugal et la Suède, dont les passeports permettaient également l’accès à 186 pays.

Le classement complet 2024, de la France à l’Afghanistan