Blessé à Hawai’i, le surfeur Eimeo Czermak lance une cagnotte en ligne

Ses frais médicaux s'élèvent à 55.000 dollars, soit environ 6 millions de francs (Photo : capture écran).
Temps de lecture : < 1 min.

Il y a un mois, le surfeur Eimeo Czermak, résident de Teahupo’o, a lourdement chuté lors de la Vans Pipe Masters, sur l’île de Oahu, à Hawai’i, occasionnant une commotion cérébrale et une blessure à la colonne vertébrale qui a endommagé sa moelle épinière. “Je n’ai plus pu sentir ni bouger mes jambes pendant une semaine et demie, et je souffre encore aujourd’hui des effets de la blessure et de la commotion cérébrale, qui ont entraîné une dépression”, confie-t-il dans une récente publication.

Toujours sur place, le jeune homme de 20 ans vient de lancer une cagnotte en ligne pour subvenir à ses frais médicaux, en l’absence d’assurance personnelle et de prise en charge par la compétition. “Je n’ai jamais été du genre à demander de l’argent ou de l’aide aux gens, mais cette situation s’est déroulée sans mon contrôle et m’a mis, moi et ma carrière de surf, dans une position très difficile. La combinaison du trajet en ambulance, du séjour à l’hôpital, de l’IRM et d’autres tests m’a finalement coûté 55.000 dollars (environ 6 millions de francs, ndlr). Si je ne parviens pas à payer les frais d’hôpital, je ne pourrai plus retourner aux États-Unis, ni surfer à Hawai’i”, écrit-il, comme un appel à l’aide.

Environ 6.000 dollars (650.000 francs) ont déjà été récoltés en trois jours. “J’espère revenir bientôt à 100 %”, conclut-il.