La CPS annonce la dématérialisation de l’arrêt de travail

(Image : CPS)
Temps de lecture : 2 min.

Dix ans après la création de son premier espace en ligne, et cinq ans après Tatou, dédié aux assurés, la Caisse de prévoyance sociale de la Polynésie française (CPS) annonce la dématérialisation de l’arrêt de travail à compter du 22 janvier 2024.

Concrètement, le médecin va saisir, dans l’espace Rima, réservé aux professionnels, l’arrêt de travail de son patient avec des éléments pré-remplis, pour l’adresser à la CPS. Le patient transmettra l’arrêt de travail vers son employeur et vers la CPS via une nouvelle application A Turu (“Aidons”). 

Désormais, le patient n’aura plus à se déplacer et n’aura plus d’excuses pour dépasser le délai des 48 heures. La CPS insiste sur ce délai. Celui-ci, établi à 48 heures, est le délai légal inscrit dans le Code du travail. Au-delà de ce délai, l’arrêt de travail n’est plus valable. Toutefois, une période de tolérance sera mise en place jusqu’au 30 avril pour accompagner ce changement. 

Exit donc le papier donc sauf à titre exceptionnel souligne la caisse seulement si le prescripteur ou l’assuré rencontre des difficultés liées notamment à l’accès ou à l’indisponibilité du service en ligne ou ne dispose pas du matériel et logiciel informatique requis. 

Repères

La CPS a créé son premier espace en ligne en 2013 appelé Reva (112 000 adhérents), dédié aux employeurs puis en 2014, elle créée Rima (848 adhérents), dédié aux professionnels de la santé. L’espace Tatou(111 926 adhérents) pour les assurés a été mis en place en 2018. 

A ces trois eservices, les plus connus, ont été ajoutés des solutions de partages de documents avec les administrations via Fare (en 2015) ou encore la possibilité de payer notamment ses cotisations en ligne via CPS Pay. 

Début 2023, en collaboration avec le ministère du Travail, la CPS lançait sa 1ère application Titeti Ohipa ou la dématérialisation des chèques emploi service ou chèques de service aux particuliers. 

131 000 arrêts de travail papier ont été reçus en 2023.