Marin tombé à la mer aux Australes : les recherches continuent, l’espoir se réduit

L'avion Gardian de la flottille 25 F est à nouveau mobilisé, avec le soutien des navires de pêche Kathe et du Mairipehe II qui sont toujours sur zone. (Photo : Forces armées)
L'avion Gardian de la flottille 25 F a été mobilisé, avec le soutien des navires de pêche Kathe et du Mairipehe II. (Photo : Forces armées)
Temps de lecture : < 1 min.


À 13h40 le vendredi 26 janvier, le centre de coordination de sauvetage aéro-maritime de Polynésie
française (JRCC Tahiti) a été alerté par un message de détresse émanant du navire de pêche
polynésien Kathe, positionné au large de l’île de Maria dans l’archipel des Australes. Le message
signalait qu’un membre de l’équipage était tombé à la mer à 12h30.

Le JRCC a aussitôt mis en place et coordonné un dispositif de recherche composé des navires de
pêche Kathe et du Mairipehe II qui s’est joint au dispositif vendredi au soir ainsi que l’avion
Gardian de la flottille 25 F malgré des conditions météorologiques compliquées.

Ce samedi 27 janvier à 6 heures du matin, le JRCC indique qu’il maintient la coordination des opérations de recherche pour retrouver le marin disparu. L’avion Gardian de la flottille 25 F est à nouveau mobilisé, avec le soutien des navires de pêche Kathe et du Mairipehe II qui sont toujours sur zone.

“Malgré des conditions plus clémentes ce matin, la présence de nuages et des précipitations complique quelque peu les opérations” précise le centre de sauvetage aéromaritime qui reconnaît que compte-tenu “de ces difficultés et du temps écoulé, les chances raisonnables de retrouver le marin sain et sauf s’amenuisent d’heure en heure”.