PK 43 à Hitia’a : la route, menacée par 400 t de terre instable, “fermée au moins une semaine”

Vue aérienne illustrant l'étendue de la zone qui avait été sécurisée après le premier éboulement. A nouveau, la route est fermée, au moins une semaine... (Photo : Présidence).
Temps de lecture : 2 min.


Le ministre des Grands travaux et de l’Équipement, Jordy Chan informe qu’il s’est rendu ce samedi matin sur le site de l’éboulement survenu jeudi dernier au PK 43 de la côte Est pour évaluer la situation.

“Au niveau du PK 43 de la RT2 à Hitia’a, suite au premier éboulement en juillet 2023, un second éboulement s’est produit dans la journée et soirée du jeudi 25 janvier 2024. Ces deux éboulements en six mois montrent et confirment la nécessité absolue de sécuriser cette portion de la RT2 sur la côte Est” indique le ministère de l’Equipement. “C’est l’objet des travaux de terrassement en cours démarrés depuis octobre 2023 pour un montant de 400 millions de francs, et d’une durée approximative de 18 mois, car il y a plus de 100 000 m3 à déblayer”.

Suite au dernier éboulement de jeudi, le ministère explique qu’il a été détecté une poche de matériaux très instables, située à environ 20 m au-dessus du niveau de la route, dont le volume est estimé à environ 200 m3 (plus de 400 T), pouvant se déverser sur la route à tout moment en particulier lors des épisodes pluvieux. Aussi, pour des raisons de sécurité évidentes, depuis jeudi soir, la route est totalement fermée aux piétons, cyclistes et véhicules.

“Tous les moyens humains et matériels sont mis en œuvre par la Direction de l’Équipement (DEQ), et les entreprises de travaux depuis vendredi 26 janvier pour supprimer l’instabilité et pour ouvrir la circulation au plus tôt” assure le ministre Jordy Chan. “Les entreprises travaillent depuis 5 heures du matin, et ce, jusqu’à 19 heures tous les jours. À ce stade, compte tenu des contraintes d’accès à la zone, une durée d’une semaine de travaux est estimée pour déblayer les matériaux instables.”

Une évaluation de l’avancement de ces travaux de mise en sécurité sera établie le vendredi 2 février prochain.