Santé – L’institut du cancer a enregistré 865 cas de maladie par an entre 2015 et 2019

L’Institut du Cancer de Polynésie française (ICPF) a présenté, lors d'une conférence de presse jeudi 1er février, son nouveau site internet et son rapport du registre des cancers entre la période de 2015 à 2019. (Photo : Présidence)
Temps de lecture : 3 min.

L’Institut du Cancer de Polynésie française (ICPF) a tenu une conférence de presse dans ses locaux, jeudi 1er février. À cette occasion, la directrice de l’enseigne, Teanini Tematahotoa et la responsable du registre et de la recherche à l’ICPF, Shari-Lane Botche, ont présenté le nouveau site web de l’institut, et ont dévoilé le rapport du registre des cancers de la période 2015-2019. 

Lancement du site internet de l’ICPF

Ce nouveau site internet est dédié aux patients atteints de cancer, aux familles et aux professionnels de santé. Ce portail numérique, également accessible sur téléphone portable, est conçu pour faciliter l’accès à des informations sur le cancer et sur les différents pôles de l’institut. Dès son inauguration, le site se distingue par trois fonctionnalités principales :

  • informations pour sensibiliser et accompagner les patients : La compréhension de la maladie et de son traitement est fondamentale pour les patients ainsi que pour leurs proches. En conséquence, le site met à disposition une variété d’informations détaillées sur les cancers, propose des renseignements sur les modalités de dépistage et présente des ressources dédiées au soutien des patients et de leurs familles tout au long de leur parcours de soin, y compris pour les EVASAN en oncologie.
  • ressources pour les professionnels de santé : Le site propose également un espace spécifiquement conçu pour les professionnels, offrant l’accès à des ressources essentielles telles que des outils de travail, des fiches médicales et des supports de communication élaborés par l’ICPF. Cet espace sera enrichi régulièrement pour faciliter l’accès pour les professionnels à l’actualité dans le domaine de l’oncologie.
  • l’annuaire des professionnels de santé et des soins de support : Cette fonctionnalité se présente comme un outil facilitant la recherche et la mise en contact rapide avec des professionnels du soin en Polynésie. Que l’on soit à la recherche d’un oncologue, d’un radiologue, ou de tout autre professionnel intervenant dans le parcours de soin du patient atteint d’un cancer, cet annuaire offre une interface intuitive entre le patient et le professionnel de santé.

Diffusion du rapport du registre des cancers 2015-2019

Les résultats du rapport concernent l’incidence des cancers en Polynésie française sur une période de cinq ans, entre 2015 et 2019. Il comprend aussi des données historiques remontant à 1985, offrant une perspective sur l’évolution des cas de cancer au fenua. En moyenne, sur cette période de cinq ans, le registre répertorie 865 cas de cancers par an soit 806 tumeurs solides et 59 hémopathies malignes (cancer du sang).

Globalement, les cancers les plus fréquents chez la femme sont le cancer du sein, du poumon et de l’utérus (ou endomètre). Et les localisations les plus fréquentes chez l’homme sont la prostate, le poumon et le côlon-rectum. L’âge au diagnostic en Polynésie française est plus jeune qu’en Métropole, en particulier chez la femme (58 ans en Polynésie française contre 68 ans en France) ce qui peut s’expliquer par la répartition différente des âges sur le territoire.

Ce travail de plus de deux ans a nécessité l’investissement de quatre agents du pôle Registre et Recherche de l’ICPF pour récupérer les informations auprès des établissements de santé et des laboratoires d’anatomocytopathologie, traiter les données et enquêter sur les cas afin d’obtenir un registre polynésien des cancers de qualité. Le rapport a ensuite été rédigé par le Dr Delphine Lutringer, médecin de santé publique et consultante en oncogénétique. La convention signée entre l’ICPF et la CPS en octobre 2023 devrait permettre d’améliorer d’avantage la fiabilité de ces chiffres.

Hommage au personnel soignant

À l’occasion de la journée mondiale du cancer, dimanche 4 février dernier, l’ICPF a publié sur sa page Facebook un hommage photo et vidéo qui met en avant le personnel soignant des divers services du centre hospitalier du Taaone, des hôpitaux périphériques de la Direction de la santé, de l’ICPF et du libéral intervenant dans la prise en charge du cancer en Polynésie avec le message : “Nous prenons soin de vous – E aupuru mātou ia ‘outou.