La forte houle fait des dégâts à Taiarapu-Est

À la pension Makai, au PK 4,5 de Afaahiti, Marc Cizeron déplore déjà des dégâts (Photos : ACL/LDT).
Temps de lecture : 2 min.

Après la pluie, c’est la houle qui a causé des dégâts sur la côte est de Tahiti, ce mardi 6 février 2024. La vigilance orange en vigueur s’est notamment fait sentir du côté de Afaahiti, à Taiarapu-Est.

Des pensions et des particuliers impactés

Chez Éric et Corinne, au PK 4, la houle a creusé la plage et l’enrochement, causant d’importants dégâts, puisqu’une partie de la terrasse du fare pote’e familial s’est effondrée, tandis que le jardin est couvert de coraux.

Juste à côté, même scénario à la pension Makai. “Depuis 32 ans que nous sommes installés ici, c’est la première fois qu’on a autant de dégâts dus à la houle ! Depuis 24 heures, la houle ne faiblit pas, avec parfois des vagues plus grosses que d’autres. On a évacué quelques touristes en lieu sûr, mais heureusement, on n’a pas beaucoup de monde en ce moment. Il n’y a pas grand-chose à faire… C’est vrai qu’on est très exposé”, nous a confié le gérant, Marc Cizeron.

Toujours dans le voisinage, chez Maruruai Dubray, le littoral de la pension Punatea Village est méconnaissable. “Depuis hier soir, tout le bord de mer est cassé. On n’a plus de plage et la mer est remontée loin dans la cour. On n’avait jamais vu ça avant ! Par endroit, l’herbe est recouverte de sable et de corail, c’est impressionnant. On reste ouvert malgré tout. Nous accueillons des Bretons, qui ont l’habitude de ce type de météo”, remarque le propriétaire.

Au PK 5,6, une femme de 76 ans vivant seule nous a fait part de son désarroi. “Je n’ai jamais connu une houle comme ça depuis 40 ans que j’habite ici. J’ai barricadé ma terrasse avec des bâches et des meubles. J’ai mal dormi hier soir, donc je vais aller dormir ce soir chez ma voisine, côté montagne, car ça va être plus fort et j’ai peur !”.

À Faaone et Tautira aussi

Contacté par téléphone, l’adjoint-chef des pompiers de Taiarapu-Est, en charge du Plan communal de sauvegarde (PCS), nous a fait part de plusieurs interventions survenues dans la journée. “À Faaone, un arbre est tombé au quartier Outuofai dans la nuit, qui a été dégagé par l’Équipement, et il y a eu des petits éboulements au niveau de la dorsale de Maraeapai. La houle est montée dans les cours à Afaahiti et Tautira, sans donner lieu à des évacuations. Nos 41 pompiers se tiennent prêts à être mobilisés pour la suite”, indique-t-il, tandis que la pré-alerte cyclonique vient d’être activée aux îles du Vent et Sous-le-Vent.

Lire aussi

Dépression tropicale forte Nat : les îles du Vent et Sous-le-Vent en pré-alerte cyclonique

Mopelia et les Îles Sous-le-Vent placées en vigilance orange pour fortes houles