JO 2024 : le design des médailles olympiques dévoilé

Six médailles, pour les podiums masculin et féminin des épreuves de surf à Teahupo'o, seront réceptionnées en Polynésie entre fin juin et mi-juillet (Photo : Paris 2024).
Temps de lecture : 2 min.

Après la torche, le 25 juillet dernier, c’était au tour des médailles des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 d’être officiellement dévoilées, ce jeudi 8 février.

À un peu plus de 160 jours de l’événement, le comité organisateur a présenté le design des récompenses tant convoitées en présence de Tony Estanguet, président de Paris 2024, accompagné de plusieurs partenaires officiels et athlètes.

Un morceau de la tour Eiffel au cœur de chaque médaille

D’or, d’argent ou de bronze, “elles incarnent la créativité de Paris 2024 avec un concept exceptionnel : la rencontre de l’objet le plus convoité des Jeux avec le symbole iconique de la France et de Paris, la tour Eiffel”, précise un communiqué. Ainsi, “chaque médaillé recevra un morceau de fer d’origine de la tour Eiffel placé au cœur de sa médaille”. Cette “face tour Eiffel” est commune aux Jeux Olympiques et Paralympiques. Sur l’envers, le design diffère avec “deux récits singuliers”.

Ce concept a été façonné en concertation avec la Commission des Athlètes et les artisans de Chaumet. La maison de joaillerie du groupe LVMH a travaillé la médaille comme “un véritable bijou avec un design imaginé autour de trois inspirations : l’hexagone, le rayonnement et le sertissage”, peut-on lire sur le site officiel de Paris 2024, parmi tant d’autres références actuelles et historiques à découvrir.

Six médailles à destination du Fenua

Concernant la Polynésie française, pour les épreuves de surf masculines et féminines programmées à Teahupo’o, les six médailles (pour les deux podiums) seront réceptionnées entre fin juin et mi-juillet 2024. Livrées par une entreprise de convoyage internationale, elles seront sécurisées par une entreprise de sureté locale.

Elles seront remises aux athlètes lors de la “cérémonie officielle de remise des médailles”, qui aura lieu à Teahupo’o sur la pointe Fare Mahora, le dernier jour de la compétition, avec “une attention particulière” concernant “la mise en avant des atouts culturels polynésiens”, précise le comité d’organisation de Tahiti.

Lire aussi

JO 2024 : la passerelle piétonne du PK 0 de Teahupo’o sera accessible en avril

JO 2024 : le surfeur Jérémy Florès s’exprime au sujet de la situation à Teahupo’o