Faaone : Titaina et Timau réalisent leur rêve en ouvrant leur propre magasin

Heikua Market, c'est "le projet d'une vie" pour le couple originaire de Faa'a et des Marquises. Prêt à ouvrir ses portes dans quelques jours, c'est aussi le seul magasin d'alimentation générale du district (Photos : ACL/LDT).
Temps de lecture : 2 min.

Titaina Temarii, 35 ans, et Timau Teikihokatoua, 46 ans, sont originaires de Faa’a et des Marquises. Il y a cinq ans, quand ils ont acheté un terrain au PK 51,400, à Faaone, c’était pour construire une maison pour leur famille recomposée de sept enfants, dont deux fa’a’amu, au calme, à la Presqu’île. En décembre 2022, un magasin d’alimentation générale s’est ajouté au projet, suite à un déclic survenu pendant la crise sanitaire.

“C’était le rêve de monsieur d’avoir un magasin. Ce qui nous a poussés à nous lancer, c’est le Covid. En 2021, il a été gravement touché : il a failli mourir… Et je ne me voyais pas gérer son entreprise de construction toute seule. Je suis diplômée en comptabilité, mais je me suis beaucoup cherchée. Là, c’est vraiment ce que j’ai envie de faire”, confie Titaina Temarii, gérante de la nouvelle enseigne, qui ne passe pas inaperçue dans cette petite commune associée de Taiarapu-Est.

Service de proximité et emploi local

Construit par leurs soins entre fonds propres et emprunts, le magasin familial a été baptisé Heikua Market, pour “la couronne de beauté”, en référence au prénom de leur dernière fille de 7 ans, surnommée “la merveilleuse”. Il se situe à 3 km côté Taravao et 13 km côté Hitia’a des magasins les plus proches, selon l’étude de marché réalisée par Titaina Temarii.

Répondre à un besoin en termes de service de proximité, c’est l’objectif du couple, qui a également reçu de nombreuses candidatures spontanées, et déjà procédé à deux embauches locales. “En voyant la construction, on a déposé nos CV. On a hâte que le magasin ouvre ! Même la population de Faaone attend l’ouverture, car tout le monde n’a pas les moyens de se déplacer jusqu’à Taravao”, confirment Cinthya, 39 ans, et Angélique, 33 ans, occupées à remplir les rayons au gré des livraisons.

L’espace de vente de 90 m2 jouxte un laboratoire, où des produits seront cuisinés quotidiennement. “On va faire nos propres viennoiseries, chinoiseries, casse-croûtes, sandwichs, etc. En plus des produits essentiels, on s’adaptera aux demandes des clients, selon leurs remarques”, précise Titaina Temarii. La gérante prévoit d’embaucher deux personnes supplémentaires pour pouvoir ouvrir tous les jours dès 4 heures du matin “pour ceux qui font la navette” vers la ville.

Une inauguration marquisienne

À quelques jours de l’ouverture, fixée au lundi 26 février, le couple finalise l’installation. “C’est un projet qui nous tient à cœur. C’est vraiment le projet d’une vie : c’est notre bébé ! C’est une fierté d’avoir sa propre activité. À force de persévérance, on y arrive. C’est beaucoup de travail et on demande à la population d’être patiente. On n’est pas issu d’une famille de commerçants, mais on fera toujours du mieux qu’on pourra pour satisfaire notre clientèle et nous développer. Merci de nous donner notre chance !”, se réjouit Titaina Temarii, qui a également tenu à remercier la Brasserie de Tahiti, qui “nous a offert la devanture”.

“On remercie les personnes qui nous ont aidés moralement et financièrement, nos familles et nos amis. Mon grand-père n’a jamais pu le faire aux Marquises… J’avais d’abord envisagé de le faire chez moi, à Hiva Oa, puis j’ai attendu quinze ans pour réaliser ce rêve”, conclut Timau Teikihokatoua. En temps que président de l’association Te Toa Vi’i Fenua ayant participé au Mata Va’a, un hommage culturel au Henua Enana devrait être rendu lors de l’inauguration.

Lire aussi

PK 43 bloqué : des agriculteurs et artisans de Faaone contraints de fermer boutique

Faaone : à la pêche au mahi mahi avec Matahi Pua