Communication non-violente – Un séminaire pour “mettre l’accent sur le bien-être et le vivre ensemble”

Vannina Crolas, ministre de la Fonction publique, a ouvert jeudi 15 février, le séminaire sur la communication non-violente. (Photo : Présidence)
Temps de lecture : < 1 min.

Jeudi 15 février s’est tenu le premier séminaire sur la communication non-violente à l’attention des fonctionnaires du Pays. Il a été ouvert par Vannina Crolas, ministre de la Fonction publique.

À l’initiative de Minarii Galenon, ministre des Solidarités et du Logement, ce séminaire rassemble tous les services et établissements publics sous la tutelle de cette dernière. C’est un projet pilote qui a vocation à être étendu et proposé à tous les services et établissements publics du Pays. Il s’inscrit dans la volonté du gouvernement d’améliorer l’accueil des usagers et la qualité du service qui leur est rendu en misant sur le bien-être de ses agents. 

Ce séminaire animé par Thomas D’ansembourg, spécialiste de la communication non-violente, met particulièrement l’accent sur le bien-être et le mieux vivre ensemble, sujets chers au gouvernement. Pendant deux jours, près de 200 agents ont pu acquérir, développer et partager des compétences psychosociales indispensables au service public, au travers d’une expérience centrée avant tout sur l’humain. 

(D’après communiqué).