Les vélos électriques interdits de circulation sur la route des plaines

L’accès à la route des plaines (RDP) est désormais interdit aux engins de déplacement personnel motorisés (vélos électriques, trottinettes électriques...) et aux vélomoteurs. (Photo : Archive LDT)
Temps de lecture : < 1 min.

Le conseil des ministres, ce mercredi 21 octobre, sous l’impulsion de Jordy Chan, ministre des Grands travaux et de l’Équipement, en charge des Transports aériens, terrestres et maritime, et dans la continuité de la réforme du code de la route de la Polynésie française, a révisé les catégories de véhicules ne pouvant pas accéder à la route des plaines (RDP).

Parmi les engins concernés par les interdictions, on retrouve ceux servant aux déplacements personnels motorisés, comprenez vélos électriques ou encore trottinettes électriques, ainsi que vélomoteurs. Cette décision est motivée par les caractéristiques techniques des véhicules visés, que cela soit au niveau du freinage ou des équipements obligatoires, qui rendent impossible leur circulation, sur ce tronçon, avec d’autres usagers, comme les automobilistes qui circulent à des vitesses supérieures.

Les cyclomoteurs venant des lotissements Vaiopu et Sage se voient toutefois accorder une dérogation car dans l’impossibilité de regagner le carrefour de la Punaruu. Ils devront cependant regagner la route de ceinture une fois atteint le carrefour de Punavai. Il a également été décidé, durant le conseil, de redéfinir les limitations de vitesse jusque-là appliquées sur la route des plaines. Objectif de l’exécutif : renforcer la sécurité des usagers sur les routes.