Festival Te Vevo : des soirées de cinéma et de spectacles au Petit théâtre

La pièce "La dernière nuit du monde" de Laurent Gaudé, fait partie des représentations prévues pour le festival Te Vevo 2024. (Photo : Festival d'Avignon)
Temps de lecture : 3 min.

Le festival Te Vevo se tient du mercredi 28 février au dimanche 17 mars au Petit théâtre de la Maison de la culture, à Papeete. Les thématiques abordées durant cette quatrième édition seront : “L’homme, un animal comme les autres ?“, “Le capitalisme à l’assaut de nos besoins vitaux” et “Parler pour réparer“. Chaque semaine, ces problématiques seront traités à travers des projections de films, des représentations théâtrale et des débats.

Les débats seront organisés les mercredis et les samedis après les projections et les représentations. Ils se dérouleront en présence des artistes et de personnes ressources issues de la société polynésienne. La billetterie en ligne est ouverte.

Programme

  • Le règne animal, cinéma, le mercredi 28 février à 18h30

  • Canopée, spectacle musical, du jeudi 29 février au dimanche 3 mars

À la fois comédien, musicien, chanteur et acrobate, Boris Vigneron propose avec Canopée, une réflexion drôle, singulière et poétique sur la place de l’homme au sein des vivants. Tout commence par un concert électro digne de l’univers des Daft Punk mais rapidement ses machines lui font défaut, le show vacille, le masque tombe, et au cœur du malaise qui s’installe, naît une relation plus intime avec le public, où l’homme simple se dévoile.


  • Metropolis, cinéma, le mercredi 6 mars à 18h30

  • La dernière nuit du monde, théâtre, du jeudi 7 au dimanche 10 mars

Imaginez un monde sans nuit. Un monde où l’homme, épaulé par la science, mettrait fin à ses besoins physiologiques de sommeil. Une pilule lui permettrait de dormir 45 minutes sans effet de fatigue… Dans « l’ère de la nuit fragmentée » – celle où chacun choisit le moment où il souhaite dormir – les étoiles ne bercent plus aucun rêve, aucun silence. La vie active, furieuse, sans relâche, court dans les veines d’une humanité jouissive et toute puissante. Fantasme pour certains, cauchemar pour d’autres, La dernière nuit du monde aborde un thème à peine tabou. Une planète H24 sous le fallacieux prétexte que le jour déborde et qu’il est donc grand temps pour l’homme d’habiter le temps autrement. 


  • Je verrai toujours vos visages, cinéma, le mercredi 13 mars, à 18h30

  • Un homme debout, théâtre, du jeudi 14 au dimanche 17 mars, à partir de 14 ans

A l’âge de 17 ans, Jean-Marc Mahy entre en prison à la suite d’événements tragiques. Il y passera près de 20 ans. Seul sur scène, il raconte la prison, les humiliations, l’isolement, la folie qui guette et ces petits riens auxquels on s’accroche pour ne pas sombrer. Un Homme debout, c’est l’histoire d’un homme luttant pour sa (sur)vie, mais aussi un hymne à l’espoir, au dialogue, au courage et à ce qui nous pousse à rester debout, envers et contre tout.

Aujourd’hui, Jean-Marc témoigne pour que la jeunesse ne connaisse jamais son expérience et pour que la solution carcérale serait davantage instructive et constructive que sanitaire, sécuritaire et destructrice.

Informations pratiques

Festival Te Vevo

  • Du mercredi 28 février au dimanche 17 mars
  • Au petit théâtre de la Maison de la culture

  • Soirées cinéma : les mercredis à 18h30
  • Soirées spectacle : du jeudi au samedi à 19h30 et les dimanches à 17 heures

  • Tarifs par soirée :

Cinéma : 1 000 F
Théâtre : entre 2 500 F et 4 500 F
Pass individuel : 12 000 F
Pass étudiant.e et moins de 18 ans : 6 000 F