Nouvelle-Zélande: les stations-service surprises par un bug de l’année bissextile !

Dans la capitale Wellington, certaines stations ont complètement fermé. (Photo AFP)
Temps de lecture : < 1 min.

Les pompes à essence en libre-service de toute la Nouvelle-Zélande étaient fermées jeudi, plusieurs sociétés ayant signalé un “problème logiciel” lié à l’année bissextile, qui a laissé les automobilistes dans l’embarras.

Dans la capitale Wellington, certaines stations ont complètement fermé, laissant les clients devant des panneaux indiquant “Panne de paiement à l’échelle nationale – site indisponible”.

“Il s’agit d’un problème national affectant toutes les marques de carburant et il semble qu’il s’agisse d’un problème logiciel avec le fournisseur de services de paiement parce que nous sommes le 29 février, une année bissextile”, a déclaré le porte-parole Julien Leys du groupe de distribution de carburants Gull.

Le concurrent de Gull, Allied Petroleum, a indiqué être confronté à un problème similaire, ajoutant que les “stations-service avec personnel” revenaient lentement en service.

Une autre entreprise, Z, a présenté ses excuses aux clients : “Nous tenons à vous assurer que nous travaillons en étroite collaboration avec notre fournisseur de services de paiement pour résoudre ce problème le plus rapidement possible”.

AFP