Salon de l’agriculture – Une quinzaine d’exposants polynésiens et des récompenses

(Photo : DR)
Temps de lecture : 2 min.

Le Salon international de l’agriculture se tient à la porte de Versailles à Paris jusqu’au 3 mars. En marge du salon, le traditionnel Concours général agricole 2024 a récompensé huit produits du fenua :

Pour le concours Vanille Tahitensis :

– Médaille d’OR pour Vanylle Tahiti

– Médaille d’OR pour Manutea Vanille

– Médaille d’argent pour Royale Vanille

Pour le concours Rhum :

– Médaille d’OR et Médaille d’argent pour Avatea Distilllation

– Médaille d’argent et Médaille de bronze pour le Domaine PARI PARI, Distillerie de Tahaa

– Médaille de bronze Manutea SA

Pour la catégorie Gin français distillé à l’alambic (Première médaille dans cette catégorie!):

– Médaille d’argent pour la distillerie Va’eva’e de Taha’a

(Source : Chambre d’agriculture et de la pêche lagonaire)

Le ministre de l’Agriculture et des Ressources marines en charge de l’Alimentation et de la Recherche, Taivini Teai, est allé à la rencontre des exposants polynésiens qui se sont déplacés à Paris, afin de promouvoir nos filières agricoles et le Pays au Salon international de l’agriculture.

Le stand de la Polynésie, organisé par la Chambre d’agriculture et de la pêche lagonaire (CAPL), regroupe une quinzaine d’exposants.

Comme à l’accoutumée, le public s’est déplacé en nombre pour l’ouverture du salon, il offre une plateforme inégalée pour voir les animaux et déguster les spécialités des terroirs de l’hexagone et des Outre-mer. Cet évènement rassemble plus de 1 000 exposants et a attiré plus de 615 000 visiteurs en 2023. 

Le ministre a également visité plusieurs stands proposant des innovations ou développements intéressants pour l’agriculture polynésienne, notamment en agro transformation.

Par ailleurs, Taivini Teai a été reçu le vendredi 23 février au ministère des Outre-mer par Lionel Beffre, directeur de cabinet de Marie Guevenoux, ministre chargé des Outre-mer.  Il a été question de la participation du ministère chargé des Outre-mer à la convention cadre entre l’État et le Pays, de dispositif assurantiel pour les exploitants dans le cadre d’intempéries ou évènements sanitaires majeurs et de la mise en place d’un Agropole afin d’accentuer le transfert de connaissances et renforcer l’accompagnement des agriculteurs.

Avec communiqués