Opération PEPS : EDT partage sa “culture de la sécurité” avec ses sous-traitants

EDT et les entités Engie du territoire souhaitent sensibiliser l’ensemble de leurs sous-traitants. (Photo EDT)
Temps de lecture : < 1 min.
   

“Partenaires Engagés Pour la Sécurité”, telle est la signification de PEPS. Il s’agit d’une opération portée par EDT qui a eu lieu pour la deuxième année consécutive ce mercredi 28 février au Hilton Tahiti de 7h30 à 11 heures.

“La sécurité est au cœur des priorités et engagements d’EDT” explique l’opérateur qui assure qu’il s’agit d’une véritable culture “qui vise à construire un cadre de travail toujours plus sûr, à responsabiliser les femmes et les hommes sur le terrain, à les engager sur la voie d’une attention permanente”.

(Photo EDT)

“En interne comme en externe, nous formons nos agents et partenaires, nous communiquons sur le sujet en continu par l’intermédiaire de nos réseaux et des médias” rappelle le producteur d’électricité.

Dans un “souci de partage”, et dans un contexte “d’exigences toujours plus accrues en termes de sécurité”, EDT et les entités Engie du territoire (Marama Nui, TSE, EDP, EDM, Engie Services Polynésie et Poly Diesel), souhaitent donc sensibiliser l’ensemble de leurs sous-traitants. Dans le champ de la sécurité, ces sous-traitants deviennent des partenaires. Pour EDT, il “paraît évident de partager sa culture, mais aussi ses outils qui participent à une plus grande sécurité”  

L’opération PEPS s’est déroulée en plusieurs étapes. D’abord une réunion plénière pour détailler les éléments de la politique santé et sécurité. Ensuite, des ateliers ludiques “pour s’approprier les fondamentaux de la sécurité, remettre en avant le facteur humain”. Et enfin “rappeler l’importance de la vigilance face au risque routier via une sensibilisation à la sécurité routière.”

Pas moins de 45 représentants des sociétés partenaires étaient invités à cette opération. “Ils seront autant de relais sur le terrain” se félicite EDT.