Lutte contre le cancer colorectal : lancement de la campagne Mars Bleu

(Photo : ICPF)
Temps de lecture : < 1 min.

L’Institut du Cancer de Polynésie française (ICPF) lance la campagne Mars Bleu, un mois dédié à la sensibilisation sur le cancer colorectal, visant à éduquer la population sur cette maladie et promouvoir des habitudes de vie saines. En s’appuyant sur une étroite collaboration avec des médecins spécialistes, l’ICPF prévoit de diffuser des informations et des conseils à travers ses réseaux sociaux et son site web.

En Polynésie française, le cancer colorectal occupe une place significative, étant le troisième plus fréquent chez l’homme et le quatrième chez la femme. 

L’importance du dépistage précoce

Le cancer colorectal, lorsqu’il est détecté à un stade précoce, peut être guéri dans neuf cas sur dix.

Cela met en avant l’importance cruciale d’effectuer un dépistage systématique en cas d’antécédents familiaux de cancer colorectal. Il est également possible de le faire dès 50 ans pour tous, hommes et femmes inclus, même si aucun symptôme n’est présent.

Par ailleurs, il est essentiel de souligner que ce cancer peut être évité par le retrait de lésions bénignes appelées polypes avant qu’elles ne deviennent cancéreuses.

Facteurs de risque et prévention

La campagne met l’accent sur les facteurs de risque modifiables associés au cancer colorectal. Elle souhaite encourager la population à adopter des habitudes de vie plus saines pour diminuer ces risques, à savoir une alimentation pauvre en viande rouge et riche en fibres, une activité physique quotidienne comme la danse ou la marche, une diminution de la consommation d’alcool et l’arrêt du tabac.